Découverte : comment une optimisation intelligente de l'énergie transforme l'industrie

31 juillet 2023 à 18:55   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Découverte : comment une optimisation intelligente de l'énergie transforme l'industrie

Explorez comment les progrès technologiques réduisent l'empreinte carbone de l'industrie, tout en réalisant des économies massives. Une révolution silencieuse, propulsée par l'intelligence artificielle, est en marche.

La lourde empreinte carbone de l'industrie : un défi urgent

Le défi du siècle est là, bien présent : réduire notre impact environnemental. L'industrie, gourmande en énergie, en est une des principales sources. En effet, en France, elle est responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre. Les efforts pour décarboner cet outil industriel sont à l'oeuvre depuis des années. Mais comment faire face à cette tâche titanesque ?

Dans un premier temps, il faut comprendre que l'industrie peut être un véritable glouton énergétique. Prenons l'exemple de la sidérurgie, de la métallurgie ou de la papeterie industrielle : ces secteurs sont particulièrement énergivores. Le problème est donc double : économique et écologique.

Alors, comment réduire la consommation d'énergie de ces industries sans nuire à leur productivité ? C'est là que la technologie entre en jeu, avec un acteur clé de la transformation : l'intelligence artificielle.

Économies d'énergie massives : les entreprises font un bond en avant

La réduction de la consommation d'énergie dans l'industrie n'est pas une mince affaire. Elle requiert une approche systémique, capable de prendre en compte les nombreuses variables en jeu. C'est ici que l'intelligence artificielle (IA) apporte une solution révolutionnaire.

L'IA, via le Machine Learning, offre la possibilité de récupérer et exploiter des quantités massives de données industrielles. Ces informations peuvent ensuite être utilisées pour optimiser la chaîne de production, réduire la consommation d'énergie, éliminer les erreurs et améliorer la qualité et la traçabilité des produits.

Par exemple, dans le cas de la papeterie industrielle, l'IA peut permettre de réduire la consommation de gaz naturel de l'ordre de 2,5 millions de mètres cubes par an. En termes financiers, cela se traduit par une économie de l'ordre de 1,2 millions d'euros. En outre, les émissions de CO2 peuvent être réduites de 30%.

L'IA, la clé d'une révolution industrielle verte

Comment l'IA façonne l'avenir de l'industrie verte

Si l'intelligence artificielle peut optimiser la consommation d'énergie dans l'industrie, c'est grâce à sa capacité d'apprentissage et d'adaptation. Prenons un exemple concret : une entreprise métallurgique a besoin de températures de chauffe différentes selon ce qu'elle produit. Plutôt que de chauffer et refroidir constamment le four, l'IA propose de faire descendre la température du four progressivement tout au long de la semaine. De cette manière, on évite les réchauffages inutiles, on économise de l'énergie et on réduit les émissions de CO2.

D'autre part, l'IA permet d'éviter les gaspillages de matière première. Par exemple, une entreprise de production papetière utilisait du gaz naturel pour sécher sa pâte à papier. Parallèlement, elle réutilisait ses bio-déchets, une démarche déjà vertueuse. Toutefois, la température de combustion était mal réglée, ce qui obligeait l'entreprise à compenser en envoyant plus de gaz. Grâce à l'IA, le réglage a été optimisé, permettant de réduire l'apport de matière fossile tout en gardant le même rendement.

Des économies vertes : comment l'IA permet d'économiser des milliards.

Avec l'IA, l'industrie entre dans une nouvelle ère : celle de la "décarbonation intelligente". Ce n'est plus seulement une question d'économies "vertes", mais de véritables économies financières. On estime que l'IA a permis d'économiser près de 8 milliards d'euros aux entreprises qui ont sollicité ses services, ainsi que 2 millions de tonnes de CO2.

Le futur de l'industrie verte est ainsi en marche, porté par l'IA. Elle permettra sans doute de dépasser le simple objectif de la loi Industrie Verte, qui vise à décarboner l'outil industriel français. En effet, l'IA pourrait rendre les entreprises plus compétitives, plus productives et plus respectueuses de l'environnement.