Attention : Ne tombez pas dans les pièges des contrats de gaz et d'électricité ! Vous pourriez perdre bêtement votre argent

12 octobre 2023 à 07:00   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Attention : Ne tombez pas dans les pièges des contrats de gaz et d'électricité ! Vous pourriez perdre bêtement votre argent

Les offres de gaz et d'électricité sont nombreuses... On peut vite se perdre. Plusieurs pratiques douteuses se dissimulent derrière ces offres attrayantes. Comprendre les pièges à éviter est crucial pour ne pas regretter après la signature de votre nouveau contrat d'énergie.

Les fournisseurs d'énergie proposent souvent des tarifs fixes. Un prix unique pour le kWh, indépendamment des changements sur le marché. Mais attention, ces offres se raréfient, avec seulement une poignée d'options pour le gaz et quelques-unes pour l'électricité. Ces contrats peuvent être coûteux au début, alors, observez bien la durée de blocage. Un contrat plus long peut être bénéfique si les prix grimpent, mais risqué si les prix chutent. Certains fournisseurs vont jusqu'à trois ou quatre ans pour offrir plus de stabilité.

Depuis la disparition du tarif réglementé de vente du gaz, c'est la jungle des offres à prix libre. Pour vous aider à naviguer, la CRE propose un prix de référence mensuel basé sur l'abonnement et la consommation. C'est un bon outil pour comparer les tarifs des fournisseurs et vérifier s'ils ne cherchent pas à réaliser des marges exorbitantes.

Beaucoup d'abonnés au gaz ont choisi de ne pas prendre de décision immédiate suite à la disparition du tarif réglementé de vente du gaz. Par conséquent, ils ont été transférés vers l'offre transitoire appelée Passerelle. Mais rassurez-vous, si vous faites parti de ceux-là, il n'y a pas d'urgence à changer d'offre. Les tarifs de la Passerelle resteront très proches du prix de référence établi par la CRE.

Avant de plonger, regardez bien les clauses de votre contrat d'énergie

À la recherche du tarif le plus bas, les consommateurs négligent souvent la lecture des clauses des contrats. Cela peut avoir des conséquences indésirables. Certains fournisseurs ont un taux de litiges bien au-dessus de la moyenne à cause de clauses problématiques. Par exemple, certains demandent des dépôts de garantie élevés, ce qui peut être lourd pour les clients vulnérables. De plus, certains fournisseurs sous-estiment la consommation d'électricité pour rendre leur offre plus compétitive, mais cela peut entraîner des factures de régularisation élevées.

La baisse des prix de l'énergie a ravivé les pratiques de démarchage agressif. Des prestataires et des courtiers peu scrupuleux promettant des tarifs mensuels sous-estimés. Pour ne pas tomber dans le piège, des mesures devraient être mises en place interdisant de signer un contrat sur le lieu de démarchage ou d'exécuter un nouveau contrat avant la fin du délai de rétractation. Heureusement, les consommateurs ont toujours un droit de rétractation de quatorze jours et peuvent résilier leur contrat à tout moment sans frais ni préavis.

Le monde de l'énergie est complexe et bourré de pièges. Mais avec un peu de vigilance et les bonnes informations en main, vous pouvez vous en sortir sans encombres. Restez vigilant et n'oubliez pas de lire attentivement votre contrat avant de le signer.