Sommaire

Vous envisagez d'acheter une maison ou un appartement ? Vous avez peut-être constaté que les conditions d'emprunt se sont durcies, rendant l'accès au crédit immobilier de plus en plus complexe. Une réalité qui pourrait remettre en question le rêve immobilier de nombreux Français...

Crédit immobilier : un rêve qui s'éloigne

Le crédit immobilier semble devenir une aubaine pour les plus fortunés. Aujourd'hui, pour emprunter 200 000 euros sur 20 ans, le revenu net mensuel minimum requis a connu une hausse vertigineuse, passant de 2 840 euros en 2022 à plus de 3 700 euros en 2023. Une hausse de 31% en 20 mois, qui dépasse de loin l'augmentation salariale moyenne.

Parallèlement, la capacité d'emprunt des ménages régresse. Un ménage percevant 4 000 euros par mois pouvait emprunter jusqu'à 282 000 euros en 2022. Aujourd'hui, cette somme est descendue à 215 000 euros. Plus votre salaire est élevé, plus la baisse est conséquente.

La hausse des taux de crédit : une réalité incontournable

Certes, malgré cette hausse conséquente des taux de crédit immobilier, quelques banques continuent d'accorder des prêts et sont même ouvertes à des négociations pouvant aboutir à une petite baisse de 0,3%. Mais ces facilités ont un prix.

En effet, les banques se montrent de plus en plus exigeantes en termes d'épargne post-opération. Ce montant doit représenter environ 30% des revenus pour les dossiers solides. De plus, le taux d'endettement acceptable a grimpé de 9% à 40%. Ainsi, les demandes atteignant ce seuil ont peu de chances d'être acceptées.

Si votre taux d'endettement se situe entre 35 et 40%, soit 31% des demandeurs, votre demande de prêt a encore des chances d'être acceptée. Les banques peuvent accepter jusqu'à 20% de ce type de profils. Quant à une éventuelle baisse des taux du crédit immobilier, l'incertitude règne.

En fonction de l'inflation, les taux pourraient atteindre un plafond de 4,5% (hors assurance) d'ici la fin de l'année et se stabiliser pendant plusieurs mois. Quant à une baisse, elle dépendra de l'évolution de la conjoncture économique.

Vous l'aurez compris, l'accès à la propriété par le crédit immobilier s'annonce de plus en plus compliqué. Une réalité qui pourrait bien ébranler le rêve immobilier de nombreux Français. Alors, avant de vous engager, pensez à étudier attentivement votre situation financière et à envisager toutes les options possibles.