Faites le bon choix : les 7 aspects cruciaux à examiner avant d'acquérir un bien immobilier ancien

28 juin 2023 à 21:20   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Faites le bon choix : les 7 aspects cruciaux à examiner avant d'acquérir un bien immobilier ancien

Les biens immobiliers anciens ont leur charme indéniable. Leur architecture historique, leurs hauts plafonds et leurs sols en bois massif séduisent souvent les acheteurs. Cependant, avant de vous engager dans l'achat d'une telle propriété, prenez le temps de vérifier certains aspects pour éviter des surprises désagréables par la suite. Voici sept points essentiels à examiner avant d'investir dans l'immobilier ancien.

Explorez les charges : plus qu'un simple chiffre

Envisager l'achat d'un bien ancien signifie aussi prendre en compte les charges associées. Souvent, dans les immeubles anciens, les charges peuvent être élevées en raison des différents services fournis, comme l'entretien de l'espace commun, le service de conciergerie, l'ascenseur, etc. Il est alors primordial de connaître le montant des charges avant de vous engager.

Renseignez-vous auprès du syndic de copropriété qui peut vous fournir le carnet d'entretien de l'immeuble, une documentation précieuse qui peut vous renseigner sur les travaux réalisés ou prévus. Un examen minutieux de ce carnet peut vous donner un aperçu des dépenses futures. Par exemple, si le ravalement de la façade a été voté, il est possible que le coût de cette intervention soit à la charge de l'ancien propriétaire, à moins que cela ne soit spécifié autrement dans l'accord de vente.

Les espaces communs : un indicateur de la vie de quartier

Outre les charges, vérifiez l'état des espaces communs tels que la cage d'escalier, l'ascenseur, le hall d'entrée, la cour, etc. Ils sont souvent un bon indicateur de la qualité de l'entretien de l'immeuble et vous donnent une idée des travaux éventuels à prévoir dans un futur proche.

Par exemple, un immeuble dont les parties communes sont en mauvais état peut nécessiter des travaux de ravalement, de rénovation de l'ascenseur ou de réfection des sols. Ces travaux peuvent entraîner une augmentation des charges de copropriété, une dépense à prendre en compte dans votre budget.

La nature à votre porte : importance de l'environnement

Avant d'acheter un bien immobilier, prenez le temps d'observer l'environnement immédiat. Les biens anciens sont souvent situés en centre-ville, ce qui signifie qu'ils sont proches de toutes les commodités – commerces, écoles, transports – mais aussi potentiellement exposés à diverses nuisances sonores.

Pour avoir une idée précise de l'atmosphère du quartier, effectuez plusieurs visites à différents moments de la journée. Vous pourrez ainsi évaluer le niveau de bruit, le flux de la circulation, la proximité des commerces, etc. Vous pouvez également vous renseigner auprès de la mairie sur les projets d'urbanisme prévus dans la zone. Un futur chantier de construction à proximité peut par exemple impacter votre qualité de vie et le futur prix de revente de votre bien.

Ne négligez pas la cave et le garage

Si le bien que vous envisagez d'acquérir dispose d'une cave ou d'un garage, assurez-vous de leur existence réelle et de leur bon état. Parfois, il arrive qu'une cave mentionnée dans l'acte de vente ne soit pas retrouvée par la suite. Assurez-vous donc de leur existence et n'hésitez pas à les visiter pour vérifier leur état.

L'isolation thermique : le secret d'un confort optimal

Sachez qu'un bien immobilier ancien peut présenter des déficiences en matière d’isolation thermique. Les techniques de construction anciennes, les matériaux utilisés, l'exposition du bâtiment peuvent en être les causes. Un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) défavorable peut signifier des dépenses énergétiques conséquentes à anticiper.

Parfois, il peut être délicat voire impossible de remédier à une mauvaise performance énergétique sur une construction ancienne, comme par exemple sur un bâtiment en pierre. Des travaux d'amélioration énergétique coûteux peuvent être nécessaires, comme une isolation intérieure, qui entrainerait une réduction de la surface habitable. Veillez donc à prendre en compte ces aspects avant de vous engager.

Le silence est d'or : l'importance de l'isolation phonique

L'isolation phonique est un autre aspect à considérer lors de l'achat d'un bien ancien. Les bâtiments construits avant les années 1970 sont souvent mal isolés sur le plan acoustique. Prenez le temps de vérifier ce point en dialoguant avec les résidents de l'immeuble ou en visitant l'appartement à différents moments de la journée. Vous pourrez ainsi évaluer si les bruits de pas, de voix ou d'impacts sont supportables.

Faites attention aux détails : inspectez les moindres recoins

Enfin, ne négligez pas l'inspection minutieuse de l'état du bien. Examinez l'état des sols, des murs, de la plomberie, et n'hésitez pas à vérifier des détails qui peuvent sembler insignifiants comme le débit d'eau au robinet ou l'installation électrique. L'objectif est de réduire au maximum le risque de surprises désagréables après l'achat.

En résumé, l'achat d'un bien immobilier ancien peut être un investissement rentable et satisfaisant si vous prenez le temps de vérifier ces sept points essentiels avant de vous engager. Un achat immobilier est une démarche sérieuse qui mérite une attention particulière pour garantir votre satisfaction à long terme.