Taxe foncière : Si vous oubliez de déclarer cette partie de la maison, cela peut vous couter très cher !

02 novembre 2023 à 10:45   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Taxe foncière : Si vous oubliez de déclarer cette partie de la maison, cela peut vous couter très cher !

Qui peut dire qu'il n'a jamais oublié quelque chose ? Même les plus organisés d'entre nous ont parfois des moments d'étourderie. Mais en ce qui concerne la déclaration de la taxe foncière, un oubli peut avoir des conséquences financières importantes. Notamment, lorsqu'il s'agit d'extensions ou d'aménagements de votre propriété.

La taxe foncière, vous le savez, c'est cette taxe que tout propriétaire doit payer chaque année. Sauf que parfois, on oublie de déclarer certaines choses... comme une extension du logement, la construction d'une véranda, d’un abri de jardin ou encore l’ajout d’une piscine. Et ces oublis peuvent coûter cher.

Le regard intransigeant du fisc

Aucun oubli n'échappe à l'administration fiscale. Elle voit ces omissions non pas comme des erreurs, mais comme des fraudes... Et les sanctions financières peuvent être lourdes.

Pour traquer la fraude, le fisc utilise des moyens modernes. Des prises de vues aériennes aux outils d'intelligence artificielle, rien n'est laissé au hasard pour vérifier l'exactitude des déclarations fournies par les contribuables.

Quand l'erreur se paye cher

Une déclaration erronée ou incomplète peut vous valoir une amende. Pour la taxe foncière, le montant de cette sanction varie. Elle peut aller de 1 200 à 6 000 euros par m2 concerné. Donc, un conseil, prenez le temps de bien faire votre déclaration.

Dans les cas les plus extrêmes, les propriétaires peuvent même être contraints de détruire les nouvelles constructions. Si elles restent, ils seront obligés de payer cette partie de la taxe foncière oubliée depuis la date de construction. Toutefois, un plafond est fixé à quatre ans. Les impôts ne peuvent pas remonter plus loin. Et pour couronner le tout, une majoration de 40 % peut s'appliquer.

Bien se préparer pour éviter les erreurs

Une solution pour éviter les erreurs qui pourraient vous coûter cher : les simulateurs. Vous pouvez les trouver facilement sur Internet. Ils vous aideront à bien remplir toutes les données et à comparer le montant de taxe foncière estimé avec le montant réel.

Si le paiement de cet impôt pèse lourd sur votre budget, vous pouvez opter pour une mensualisation. Il suffit de vous rendre sur le site officiel des impôts pour réaliser cette démarche. Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Voilà, vous savez tout. Votre taxe foncière n'aura plus aucun secret pour vous. Et surtout, n'oubliez pas cette partie de votre maison qui peut faire augmenter la note.