Grâce à cette astuce, vous pourriez être exonéré de taxe foncière...

08 octobre 2023 à 07:00   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Grâce à cette astuce, vous pourriez être exonéré de taxe foncière...

La taxe foncière a connu une forte augmentation cette année. Cependant, une lueur d'espoir apparaît à l'horizon : la réalisation de travaux de rénovation énergétique peut réduire significativement cette charge fiscale. En effet, certaines communes offrent désormais une exonération de cette taxe locale pendant trois ans aux propriétaires qui entreprennent de tels travaux.

Les travaux de rénovation énergétique sont non seulement une réponse à la nécessité d'améliorer l'efficacité énergétique de nos logements et de réduire notre impact environnemental, mais ils peuvent également représenter une véritable opportunité financière. En effet, en 2023, selon Effy, spécialiste des économies d'énergie, la réalisation de travaux de rénovation énergétique peut permettre de réduire le montant de la taxe foncière d'une somme moyenne de 1 275 euros sur 3 ans.

53 villes françaises au premier plan de l'amélioration énergétique et de l’allègement fiscal

Cette mesure est déjà en vigueur dans 53 communes françaises - dont Paris, Nantes, Chambéry ou Pornichet - qui ont décidé d'encourager leurs habitants à améliorer l'efficacité énergétique de leurs logements en offrant une exonération de la taxe foncière pendant 3 ans. Ce dispositif, devenu particulièrement incitatif en raison de l'augmentation prévue de la taxe foncière cette année, est à la disposition de toutes les communes jusqu'au 1er octobre.

Des travaux de rénovation énergétique pour une exonération fiscale de trois ans

Les travaux qui peuvent donner droit à cette exonération de la taxe foncière sont divers et variés : l'isolation thermique, le remplacement de fenêtres ou de portes-fenêtres, l'installation d'équipements de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant aux énergies renouvelables, pour n'en nommer que quelques-uns. De plus, cette exonération s'ajoute aux autres mesures incitatives nationales à la rénovation énergétique, comme MaPrimeRénov, l'éco-PTZ ou encore la TVA à 5,5%.

Guide pas à pas : comment bénéficier de cette réduction fiscale grâce à la rénovation énergétique

Vous vous demandez comment profiter de cette économie fiscale ? Voici les conditions à remplir :

  • Votre logement doit avoir été construit avant 1989.
  • Le montant des travaux doit être supérieur à 10 000 euros TTC (hors main-d'œuvre et avant intégration des aides à la rénovation énergétique).
  • Si les dépenses sont étalées sur les 3 années précédant l'application de l'exonération, le montant par logement doit dépasser 15 000 euros TTC (5 000 euros par an).

Une fois ces conditions remplies, vous devez adresser votre demande au centre des finances publiques avant le 1er janvier de l'année où vous souhaitez bénéficier de cette baisse de votre impôt local.

N'oubliez pas que les avis de taxe foncière sont disponibles depuis le 30 août pour les particuliers non-mensualisés et à partir du 22 septembre 2023 pour les foyers mensualisés.