Achat immobilier en 2023 : Combien faut-il d'apport personnel pour obtenir un prêt ?

28 juin 2023 à 15:21   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Achat immobilier en 2023 : Combien faut-il d'apport personnel pour obtenir un prêt ?

La question est sur toutes les lèvres : combien d'apport personnel dois-je avoir pour obtenir un crédit immobilier en 2023 ? La réponse n'est pas simple... L'apport personnel n'est pas une obligation légale, mais un levier de négociation avec votre banque. Son montant peut varier fortement selon les banques et les profils d'emprunteurs.

Le rôle de l'apport personnel

Avant de se lancer dans une acquisition immobilière, la première étape est de constituer un apport personnel. C'est une somme d'argent que vous allez mettre de côté pour financer une partie de votre projet immobilier. Il représente généralement entre 10% et 20% du montant total de l'opération.

Cet apport va jouer un rôle déterminant dans votre capacité à obtenir un financement. Il va permettre de couvrir une partie des frais liés à l'achat d'un bien immobilier : droits de mutation, honoraires de notaire, frais d'agence, frais de dossier et de garantie. Il vous permettra également de rassurer votre banque sur votre capacité à épargner et à assumer les dépenses supplémentaires que nécessite la vie de propriétaire.

Comment constituer un apport personnel ?

Votre apport peut provenir de différentes sources : votre épargne personnelle, un héritage, la vente d'un précédent bien immobilier... N'hésitez pas à mobiliser toutes les ressources à votre disposition pour augmenter votre apport.

Tendances récentes en matière d'apport personnel.

Les tendances récentes montrent une augmentation du montant de l'apport personnel demandé par les banques. L'apport moyen des couples âgés de 30 à 39 ans est passé de 44.000 euros en 2019 à 65.000 euros en 2022. Cela représente un apport de 21,7% pour un bien de 300.000 euros et de 18,6% pour un bien de 350.000 euros.

En 2023, le taux d'apport moyen observé est de 19,8%, contre 15% un an plus tôt. Ces données montrent que les banques sont de plus en plus exigeantes en termes d'apport personnel. Cela s'explique en partie par la hausse des taux de crédit immobilier et par le souci de limiter le risque de défaut de paiement.

Quel apport pour quel projet immobilier ?

Le montant de l'apport personnel nécessaire dépendra également de la nature de votre projet immobilier. Pour une résidence principale, les banques demandent généralement un apport de 10% à 20% du montant de l'opération. Pour un investissement locatif, l'apport peut être plus conséquent, notamment si vous envisagez de réaliser des travaux.

C'est pourquoi il est essentiel de bien définir votre projet et de prévoir un budget réaliste. N'oubliez pas de prendre en compte tous les frais annexes : frais de notaire, frais d'agence, travaux...

Pour obtenir un crédit immobilier, il n'y a pas de montant d'apport personnel idéal. Chaque situation est unique et dépend de nombreux facteurs : votre capacité d'épargne, votre situation professionnelle, le montant et la nature de votre projet immobilier... N'hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans votre projet et optimiser vos chances d'obtenir un financement.