Déjouez l'impact de la hausse des taux de crédit immobilier en 2023 : votre assurance emprunteur est-elle à la hauteur ?

16 juillet 2023 à 09:37   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Déjouez l'impact de la hausse des taux de crédit immobilier en 2023 : votre assurance emprunteur est-elle à la hauteur ?

Les taux de crédit immobilier pour 2023 : le moment de se lancer dans l'immobilier ?

Certains signes ne trompent pas. Les taux d'intérêt montent sans cesse et le contexte actuel ne semble pas prêt de renverser la tendance. Des banques réticentes à prêter, un apport personnel de plus en plus requis, une offre qui se raréfie dans certaines zones... Les obstacles sont nombreux pour ceux qui envisagent de réaliser un achat immobilier. Cependant, ne vous précipitez pas à repousser votre projet...

Le marché immobilier en 2023 : une progression lente mais sûre

L'augmentation constante du taux d'intérêt rend l'accès au crédit immobilier de plus en plus difficile et la récente hausse du taux de la BCE en juin 2023 n'améliore pas les choses. La guerre en Ukraine, qui a débuté en février 2022, a eu des répercussions sur l'inflation et les taux d'emprunt. Si fin 2021, un taux d'endettement de 1% sur une durée de 20 ans était courant, aujourd'hui, ce taux atteint plus de 3,50%.

Pour lutter contre l'inflation, la Banque Centrale Européenne a opté pour une politique monétaire plus stricte. Les temps où l'argent était facile d'accès et presque gratuit sont révolus. Les banques ont longtemps bénéficié d'un financement à 0% auprès de l'institution communautaire, ce qui leur a permis de soutenir les projets immobiliers des particuliers à des taux historiquement bas. Les taux obligataires, qui reflètent les taux auxquels les États empruntent sur les marchés financiers, étaient également à leur plus bas niveau historique, parfois même en territoire négatif.

Règles d'octroi : une rigueur accrue

Cette augmentation des taux d'intérêt est malheureusement accompagnée d'un durcissement des conditions d'octroi. En effet, depuis janvier 2021, les banques doivent respecter une certaine norme, au-delà de laquelle elles ne sont plus autorisées à prêter :

  • Le taux d'endettement est plafonné à 35% des revenus nets, avant impôt, y compris l'assurance emprunteur.
  • La durée de remboursement est limitée à 25 ans (qui peut aller jusqu'à 27 ans dans le cas d'un achat dans le neuf ou l'ancien avec de gros travaux de rénovation).
Ces conditions rigoureuses restent en place malgré l'assouplissement récemment concédé par le Haut Conseil de Stabilité Financière pour les investisseurs. Il faut cependant préciser que cet assouplissement est très minime et aura peu d'impact sur la production de crédits immobiliers. De plus, ces mesures ne permettront pas de résoudre les difficultés rencontrées par les primo-accédants, qui sont souvent confrontés à des taux peu attractifs en raison d'un manque d'apport personnel et d'épargne de précaution.

Les prix immobiliers en 2023 : une légère diminution

Alors que le nombre de transactions et leurs valeurs sont en baisse, il est encore trop tôt pour parler d'un renversement du marché immobilier. Selon les chiffres de la Fnaim, la hausse des prix a ralenti à +2,9% en juin 2023, contre +6,3% en juin 2022. Ils ont même diminué de 1% au cours des trois derniers mois. Les maisons sont les plus touchées par cette baisse, avec un recul de 1,7%. La Fnaim prévoit une baisse de 5% pour l'année 2023, soit -10% en valeur réelle si on prend en compte l'inflation.

L'assurance emprunteur : votre allié face à la hausse des taux

Face à l'augmentation des taux d'emprunt qui réduit le pouvoir d'achat immobilier des ménages, la vigilance est de mise. En effet, la baisse des prix immobiliers ne suffira pas à compenser cette hausse. Une augmentation de 50 points de base sur le taux nominal réduit de 4% la capacité d'emprunt.

En cette période d'incertitude, l'assurance emprunteur devient largement plus qu'une simple formalité. Elle pourrait vous permettre de réaliser des économies significatives. Prenez le temps de comparer les différentes offres d'assurance de prêt immobilier disponibles sur le marché. Vous constaterez rapidement que certaines alternatives peuvent être jusqu'à trois fois moins chères que le contrat proposé par votre banque.

Il est temps de prendre en main votre pouvoir d'achat immobilier. Ne laissez pas la hausse des taux de crédit immobilier vous empêcher d'atteindre vos objectifs. Avec une assurance emprunteur compétitive, vos rêves immobiliers peuvent encore devenir réalité.