Le poids croissant des charges immobilières pour les propriétaires lyonnais en 2023

16 juillet 2023 à 12:18   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Le poids croissant des charges immobilières pour les propriétaires lyonnais en 2023

La dynamique du marché immobilier à Lyon est en plein bouleversement. Les propriétaires, confrontés à une montée des charges, se voient dans l'obligation de jongler entre augmentations fiscales et travaux de rénovation énergétiques. Comment cette situation impacte-t-elle l'investissement immobilier dans la région ? Décortiquons ensemble les différentes facettes de ce paysage en transformation.

Le choc fiscal, une réalité pour les propriétaires lyonnais

Comment comprendre la montée en flèche des taxes immobilières ?

Le fisc français a toujours été connu pour sa rigueur et sa complexité, mais au cours des dernières années, une nouvelle tendance s'est dessinée : celle de l'augmentation constante et significative des taxes immobilières. Cette situation n'épargne aucun propriétaire, quelle que soit sa situation géographique. Cependant, à Lyon, les propriétaires semblent être particulièrement touchés.

En 2023, on note une hausse sans précédent de la taxe foncière, due en grande partie à une revalorisation nationale et à une recherche accrue de nouvelles sources de revenus par certaines collectivités. En effet, avec la disparition définitive de la taxe d'habitation, les collectivités locales se retrouvent dans l'obligation de compenser ce manque à gagner. D'où une augmentation de la taxe foncière de +16% à Lyon en 2023. C'est une véritable onde de choc pour les propriétaires lyonnais qui, en plus de faire face à l'inflation et à la hausse des prix de l'énergie, doivent également subir cette augmentation fiscale.

Les effets de l'augmentation fiscale sur les charges des propriétaires

L'augmentation fiscale n'est pas sans conséquences pour les propriétaires. En effet, avec l'augmentation de la taxe foncière, les charges de copropriété subissent également une hausse. L'énergie, surtout le gaz dont le prix a été multiplié par quatre, pèse lourd dans le budget des copropriétaires qui voient leurs charges exploser.

En ce qui concerne les charges de copropriété, elles ne sont pas uniquement liées à l'énergie. Les contrats d'entretien (nettoyage, espaces verts, serrurerie…) sont également touchés par l'inflation. Les copropriétaires, qui ont voté en assemblée générale un budget pour 2023, se retrouvent donc avec un montant de charges bien supérieur à leurs prévisions.

La conjoncture actuelle force donc les propriétaires à repenser leur stratégie d'investissement immobilier. L'objectif est de trouver de nouvelles solutions pour diminuer les charges et optimiser la rentabilité. Dans ce contexte, l'efficacité énergétique semble être une piste intéressante à explorer.

Investir dans l'efficacité énergétique : une nouvelle norme

Pourquoi les travaux de rénovation énergétique deviennent incontournables

L'écologie n'est plus un choix, mais une obligation. Dans le domaine de l'immobilier, cela se traduit par une pression accrue pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. L'objectif ? Diminuer la consommation d'énergie et améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments.

L'obligation de réaliser des travaux de rénovation énergétique a été rendue encore plus pressante avec la mise en place du Diagnostic de performance énergétique (DPE). Ce diagnostic, qui classe les biens immobiliers selon leur efficacité énergétique, impose aux propriétaires de ne plus pouvoir mettre en location des logements classés F et G à partir de 2028 et 2025 respectivement, à défaut de les rénover.

Les copropriétés dont le permis de construire a été déposé avant le 1er janvier 2013 ne sont pas non plus épargnées. Elles doivent réaliser un DPE pour l'ensemble de l'immeuble à partir de janvier 2024. Une obligation qui pousse les propriétaires à envisager sérieusement des travaux de rénovation énergétique.

Les économies d'énergie, un atout pour alléger les charges à long terme

S'il est vrai que les travaux de rénovation énergétique représentent un coût initial important, ils peuvent néanmoins se révéler très avantageux à long terme. En effet, une meilleure performance énergétique peut permettre de réaliser des économies substantielles sur les factures d'énergie. Un atout non négligeable dans un contexte où les prix de l'énergie sont en constante augmentation.

En outre, la rénovation énergétique peut également représenter une valeur ajoutée pour le bien immobilier. Un logement bien isolé et économe en énergie sera plus attractif pour les locataires potentiels ou les acheteurs, offrant ainsi une meilleure rentabilité à long terme pour les propriétaires.

Il est aussi à noter que les propriétaires peuvent bénéficier d'aides financières pour réaliser leurs travaux de rénovation énergétique. Ces aides, bien que souvent méconnues, peuvent s'avérer d'une grande aide pour amortir le coût des travaux.

En conclusion, la conjoncture actuelle, bien que marquée par une augmentation des charges pour les propriétaires, peut aussi être vue comme une opportunité. Une opportunité d'investir dans l'efficacité énergétique et de se tourner vers des solutions plus durables et rentables à long terme. Les propriétaires lyonnais, malgré les défis auxquels ils sont confrontés, ont donc toutes les cartes en main pour optimiser leur investissement immobilier.