Rénovation énergétique : Pourquoi seule une minorité de Français envisage un chantier global ?

21 juillet 2023 à 17:13   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Rénovation énergétique : Pourquoi seule une minorité de Français envisage un chantier global ?

Dans le vaste paysage de l'immobilier français, la rénovation énergétique est un sujet brûlant... Une question se pose : pourquoi seulement 5% des Français envisagent-ils une rénovation globale de leur logement ?

Plongeons-nous dans les motivations des Français pour comprendre ce phénomène.

Les motivations des Français pour rénover leur logement

  • Réduction de la facture énergétique : 37% des Français rénovent leur logement pour diminuer leur facture d'énergie.
  • Amélioration du confort thermique : Un autre 37% entreprend des travaux pour améliorer leur confort thermique.
  • Valorisation du bien immobilier : 10% des Français rénovent pour accroître la valeur de leur bien immobilier.
  • Mise en conformité avec les exigences gouvernementales : 9% des interrogés rénovent pour répondre aux exigences gouvernementales concernant la mise en location.
  • Responsabilité écologique : 7% des propriétaires ou locataires interrogés rénovent par souci de l'environnement.

Malgré les incitations financières, la majorité des Français n'est pas en phase avec l'idée d'une rénovation globale. Selon notre enquête, 61% des répondants - dont 67% de propriétaires et 53% de locataires - jugent inutile de se lancer dans des bouquets de travaux.

Quels travaux sont privilégiés ?

Intéressons-nous maintenant aux travaux que prévoient les Français.

  • Isolation : 6% des Français envisagent une Isolation Thermique par l'Extérieur (ITE), 5% une isolation de la toiture, 4% une Isolation Thermique par l'Intérieur (ITI) et 3% une isolation du plancher.
  • Chauffage : 7% des interrogés prévoient des travaux de chauffage.
  • Menuiseries : 6% des personnes interrogées envisagent de changer les menuiseries.
  • Ventilation : 4% des répondants envisagent d'améliorer la ventilation de leur logement.

En marge de ces travaux, il nous faut mentionner l'engouement pour les panneaux photovoltaïques. Plus de 3 millions de Français ont en effet prévu d'investir dans cette technologie. L'appétit pour l'énergie solaire est donc bien réel.

Nous le voyons donc, les Français sont prêts à faire des efforts pour réduire leur impact énergétique... Mais pas à n'importe quel prix. L'idée d'une rénovation globale reste encore loin des préoccupations de la majorité, malgré les incitations gouvernementales.

Le défi pour les acteurs du secteur sera donc de réussir à convaincre les propriétaires et les locataires de l'intérêt d'une rénovation globale, tant sur le plan financier qu'environnemental. Un défi de taille, mais pas insurmontable.