Évitez la catastrophe : 5 erreurs coûteuses à ne pas commettre lors de votre déménagement

15 septembre 2023 à 09:00   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Évitez la catastrophe : 5 erreurs coûteuses à ne pas commettre lors de votre déménagement

Déménager, une tâche qui peut s'avérer un vrai casse-tête. Entre la préparation des cartons, le démontage des meubles, le transport de ces derniers, et enfin leur remontage, un déménagement est souvent synonyme de défi logistique. Certaines erreurs, souvent commises par manque d'anticipation, peuvent coûter cher. Alors, comment éviter ces déconvenues ?

Pour commencer, évitez de faire confiance à n'importe qui pour organiser votre déménagement. Des escroqueries existent malheureusement. Assurez-vous de la fiabilité de votre déménageur en vérifiant son enregistrement au registre du commerce et des sociétés (RCS). Cette vérification est facilement réalisable sur le site de l'INPI. Exigez aussi une attestation d'assurance pour les services proposés ainsi que les conditions générales de vente. Ces documents sont essentiels et obligatoires.

Ensuite, ne versez jamais d'arrhes sans avoir signé un contrat préalablement. Les escrocs pourraient disparaître avec votre argent sans jamais faire le travail promis. Les arrhes représentent généralement 30% du devis pour réserver un déménagement. Mais même si vous signez un contrat, prenez soin d'éviter tout paiement en l'absence de facture correspondante.

De même, ne négligez pas l'assurance déménagement. Même les professionnels les plus sérieux et expérimentés peuvent endommager certains objets lors de leur transport. Les litiges, quand ils surviennent, concernent souvent des constats de griffures sur les meubles ou des traces de choc. Choisissez une assurance déménagement qui répond à vos besoins et qui couvrira adéquatement vos biens.

Faites attention également à remplir correctement la lettre de transport. Ce document, signé entre vous et le déménageur, prouve que ce dernier a été autorisé à transporter vos biens. Il précise la valeur des biens à déplacer, ainsi que leur volume. Une fois le déménagement terminé, une autre lettre de transport est signée pour certifier du travail effectué. Cette lettre est votre protection en cas de dommages constatés pendant le transport.

Enfin, si vous constatez des dommages après le déménagement, réclamez une indemnisation dans les 10 jours qui suivent. Au-delà de ce délai, il sera difficile d'obtenir une indemnisation. Envoyez une lettre recommandée dans ce délai, précisant l'état des biens transportés et la valeur de ces derniers.

Ainsi, en prenant ces précautions, vous pouvez éviter de transformer votre déménagement en un cauchemar logistique et financier. Restez vigilant, préparez-vous bien et choisissez les bons partenaires pour vous aider dans cette entreprise. Bon déménagement !