Le marché immobilier face aux variations du taux d'usure : Prolongation de la mensualisation et impacts sur les projets de rénovation énergétique

23 juin 2023 à 11:42   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Le marché immobilier face aux variations du taux d'usure : Prolongation de la mensualisation et impacts sur les projets de rénovation énergétique

Le monde de l'immobilier est en constante évolution... Et la finance, qui en est le moteur, n'est pas en reste. L'une des dernières nouveautés en date ? La prolongation de la mensualisation du taux d'usure au second semestre. Voyons de plus près ce que cela signifie.

Comprendre le taux d'usure

Le taux d'usure, c'est un seuil au-delà duquel une institution financière n'a pas l'autorisation de prêter. En temps normal, son calcul est effectué chaque trimestre. Mais depuis février, une réactualisation mensuelle est en vigueur pour compenser l'augmentation significative des taux d'intérêt. Et cette mesure exceptionnelle est désormais étendue jusqu'à la fin de l'année.

Cette décision a pour vocation de minimiser le décalage entre le taux d'usure et les taux de marché, rendant ainsi les barèmes de crédit des banques plus flexibles. De quoi avoir un impact direct sur votre projet immobilier et notamment sur le coût de votre crédit. Depuis le début de l'année, le taux moyen du crédit immobilier a connu une hausse considérable, passant de 1,12% en janvier à 2,87% en mai. L'évolution du taux d'usure a suivi une tendance similaire, atteignant 4,68% à partir de juin pour un crédit immobilier de plus de 20 ans.

Des implications pour la rénovation thermique

La prolongation de la mensualisation du taux d'usure n'est pas la seule nouveauté à noter. Une autre mesure, concernant toujours ce taux, est en préparation. Son objectif ? Faciliter le financement de la rénovation thermique des immeubles, un enjeu majeur à l'heure où l'économie d'énergie est au cœur des préoccupations.

En quoi consiste cette mesure ? C'est simple : elle vise à donner la possibilité de considérer un prêt collectif à la copropriété comme relevant du crédit à la consommation dès lors qu'il est ensuite reversé de manière individuelle aux propriétaires concernés. Cette disposition a l'avantage de permettre l'accès à des taux d'usure plus élevés que ceux appliqués aux crédits logement, offrant ainsi une plus grande facilité de déblocage des fonds.

À retenir

L'évolution du taux d'usure et sa mensualisation prolongée au second semestre ont un impact sur le marché immobilier. Cette mesure offre plus de flexibilité et permet de mieux absorber les fluctuations des taux d'intérêt. Par ailleurs, l'émergence d'une nouvelle mesure visant à faciliter le financement des travaux de rénovation thermique est un pas de plus vers une économie plus verte. À l'heure de concrétiser vos projets immobiliers, ces informations sont à garder en tête.

La compréhension de ces mécanismes financiers, bien que complexe, est une étape incontournable pour qui souhaite investir dans l'immobilier. À mesure que le marché évolue, les opportunités se multiplient. Restez donc à l'affût des dernières nouveautés et adaptez votre stratégie en conséquence.