Optimisez votre héritage immobilier : SCI ou SARL familiale, le grand débat

20 juillet 2023 à 15:13   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Optimisez votre héritage immobilier : SCI ou SARL familiale, le grand débat

Face aux complexités de l'immobilier, gérer soigneusement votre patrimoine familial peut parfois sembler un parcours du combattant. Nous sommes là pour vous guider à travers cette jungle légale et fiscale. Dans cet article, nous allons décortiquer deux structures essentielles : la SARL familiale et la SCI familiale. Mais lequel de ces dispositifs est fait pour vous ?

Pourquoi vous devriez envisager une SARL familiale

Qu'est-ce qu'une SARL familiale ? Un bouclier pour votre patrimoine

En premier lieu, une SARL familiale n'est autre qu'une variante de la SARL classique. À ceci près, elle n'admet que les membres de la même famille en ligne directe comme associés. Parents, enfants, grands-parents, frères et sœurs, ainsi que les conjoints mariés ou liés par un PACS peuvent donc y adhérer.

Ce dispositif robuste est un véritable rempart contre les problèmes financiers de l'entreprise. En effet, si votre SARL familiale rencontre des difficultés, chaque associé n'est responsable des dettes qu'à concurrence de sa participation au capital social. Votre patrimoine personnel est donc à l'abri. Pourtant, il ne vous sera pas possible de récupérer les apports que vous avez effectués à la société.

Les avantages fiscaux de la SARL familiale

Le grand atout de la SARL familiale est sans conteste sa flexibilité fiscale. Contrairement à une SARL classique, elle vous offre la possibilité de choisir entre l'impôt sur les sociétés (IS) et l'impôt sur le revenu (IR), et ce sans limitation de durée. Cette option est particulièrement bénéfique car elle permet d'éviter la double imposition qui caractérise l'IS.

En effet, dans le cadre de l'IS, l'entreprise est d'abord imposée sur ses résultats annuels, puis sur les bénéfices distribués aux associés. Avec la SARL familiale, si vous optez pour l'IR, vous serez directement imposé sur vos bénéfices, évitant ainsi cette double peine.

Comment la SARL protège votre patrimoine personnel ?

La SARL familiale est une structure qui sauvegarde efficacement votre patrimoine personnel. En effet, grâce à la répartition des parts sociales en fonction des apports de chaque associé, les créanciers de la société n'ont pas le droit de saisir le patrimoine personnel des associés en cas de difficultés financières. C'est un véritable avantage qui garantit une sécurité cruciale pour vos biens personnels.

Comprendre le cadre légal de la SARL familiale

Le cadre législatif de la SARL familiale est strict et bien défini. Toute modification, que ce soit la vente de parts sociales par un associé, ou tout autre changement (capital social, objet social, etc), doit être décidée en assemblée générale des associés. À noter que la SARL familiale ne peut accueillir que des membres de la même famille en ligne directe, sous peine de perdre ses avantages fiscaux.

L'autre option: la SCI familiale

La SCI expliquée : une option flexible pour gérer le patrimoine immobilier familial

La Société Civile Immobilière (SCI) est une structure juridique largement répandue dans le domaine de l'investissement immobilier collectif. Contrairement à la SARL de famille, la SCI familiale offre une plus grande souplesse en termes de composition de ses membres. En effet, ce sont les statuts et les associés eux-mêmes qui déterminent les conditions d'admission des membres de la famille.

Cela signifie que la SCI n'est pas exclusivement réservée aux familles proches. Vous pouvez investir en SCI avec des amis, des cousins, et autres. Cette option vous permet d'investir selon vos moyens, même sans avoir de fonds suffisants pour un investissement individuel.

Les atouts de la SCI

L'un des principaux avantages de la SCI est sa flexibilité. Elle est particulièrement intéressante pour la gestion et la transmission de biens immobiliers dont la valeur sentimentale est forte. De plus, elle permet une gestion plus simple en cas d'indivision et facilite la transmission du patrimoine immobilier.

Cependant, il faut être conscient que la responsabilité des associés est importante dans une SCI. En effet, leur responsabilité est illimitée, ce qui signifie que si des dettes s'accumulent, ils ne pourront pas récupérer leurs apports et pourraient être tenus de rembourser ces dettes sur leur patrimoine personnel.

La gestion de l'indivision dans la SCI familiale

L'un des problèmes les plus courants rencontrés lors de la gestion d'un bien immobilier en indivision est la règle de l'article 815 du Code civil, qui stipule que "nul ne peut être contraint à demeurer dans l'indivision". En d'autres termes, si un des copropriétaires veut vendre sa part du bien, les autres copropriétaires sont forcés de vendre l'intégralité du bien, à moins qu'ils ne parviennent à racheter cette part.

La SCI familiale offre une solution à cette problématique, puisqu'un associé peut vendre ses parts sans entraîner la vente de la totalité du bien immobilier pour les autres associés. C'est un véritable atout pour la gestion sereine d'un patrimoine immobilier en famille.

Comment la SCI facilite la transmission du patrimoine ?

La SCI familiale est également très avantageuse pour la transmission du patrimoine, et notamment pour éviter le paiement des droits de succession par les héritiers. En effet, lors d'une succession, les héritiers bénéficient d'un abattement, c'est-à-dire une somme d'argent non taxable. Cet abattement est renouvelable tous les 15 ans au sein d'une SCI familiale. En planifiant avec anticipation la transmission de votre patrimoine, vous pouvez éviter à vos héritiers de payer des droits de succession.

SARL familiale ou SCI : comment trancher ?

Comment choisir entre la SCI et la SARL familiale selon votre situation ?

La SARL familiale et la SCI familiale ont des natures juridiques et des activités différentes. La SARL de famille est une société commerciale créée pour des activités commerciales telles que la location de biens meublés ou l'achat et la revente de biens immobiliers. Les associés de la SARL sont responsables des dettes de la société à hauteur de leurs apports, sans engagement de leur patrimoine personnel. Cependant, seuls les membres de la même famille en ligne directe peuvent être associés.

La SCI familiale, quant à elle, est une société civile axée sur la gestion et la transmission d'un patrimoine immobilier, sans activité commerciale. Elle constitue une structure juridique idéale pour préserver et transmettre un patrimoine immobilier ayant une valeur sentimentale ou économique considérable. De plus, elle évite l'indivision et la vente forcée du bien immobilier en cas de désaccord entre les propriétaires.

En définitive, votre choix entre SARL familiale et SCI familiale dépendra de votre situation familiale, de votre projet et de vos objectifs. Chaque structure a ses avantages et ses inconvénients, et votre décision doit être prise en fonction de votre situation personnelle. Nous espérons que cet article vous a éclairé sur les spécificités de ces deux structures et vous aidera à faire le meilleur choix pour votre patrimoine immobilier.