Frais bancaires : cette hausse qui va impacter vos finances et vos économies en 2024

30 octobre 2023 à 10:45   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Frais bancaires : cette hausse qui va impacter vos finances et vos économies en 2024

Vous avez pris l'habitude d'évaluer minutieusement chaque banque avant d'y déposer vos économies. L'enjeu ? Trouver une institution capable de répondre à vos attentes et votre budget. Les frais bancaires sont souvent le critère décisif, et pour cause.

En 2023, le gel des tarifs bancaires a été une bouffée d'oxygène pour les ménages. Mais que se passe-t-il lorsque cette mesure prend fin ? Au revoir 2023, bienvenue 2024 et ses augmentations de frais bancaires.

La fin des frais bancaires gelés

En 2023, plusieurs banques ont annoncé un gel de leurs frais. Mais à peine un an plus tard, l'inflation persistante oblige ces mêmes établissements à revoir leurs tarifs à la hausse. Les clients, quant à eux, vont devoir s'adapter à cette nouvelle réalité financière.

Les cartes bancaires et les frais de tenue de compte

La première victime de cette augmentation ? Les cartes bancaires. Les frais liés à ces petits morceaux de plastique vont augmenter sensiblement. Les frais de tenue de compte ne sont pas en reste. Ils connaîtront également une hausse significative.

L'impact sur les virements en agence

Les virements en agence, si pratiques, vont également coûter plus cher. Que vous effectuiez un virement occasionnel ou permanent, attendez-vous à une augmentation du tarif.

Les chèques, un moyen de paiement plus coûteux

Le chèque, en dépit de sa désuétude, va devenir un moyen de paiement plus coûteux. Les frais d'opposition sur chèque augmenteront de près de 25% en 2024.

Les frais de dossier et les incidents bancaires

Les incidents bancaires et les frais de dossier ne seront pas épargnés par ces hausses. Une lettre d'information pour le rejet de chèque coûtera plus cher, tout comme le traitement d'une concession ou l'agio.

Quel impact sur votre pouvoir d'achat ?

La question qui brûle les lèvres, c'est bien sûr celle de l'impact sur le pouvoir d'achat. Avec des frais bancaires en hausse, le choix d'une banque à tarifs réduits devient une nécessité pressante pour faire des économies.

Face à ces augmentations, une seule solution : comparer, négocier, et, si nécessaire, changer de banque. Le jeu en vaut la chandelle pour préserver votre budget et votre pouvoir d'achat.