Sommaire

Face à un marché immobilier de plus en plus tendu, la capacité d'achat immobilier des Français a subi une transformation majeure. En l'espace de deux ans et demi, une réduction moyenne de 25 m² a été observée pour un budget immobilier constant. Cette réduction, équivalente à une pièce de moins pour chaque acquisition, est particulièrement notable dans les grandes villes françaises.

Les chiffres sont inquiétants : depuis le début de l'année 2023, avec un budget inchangé, les acquéreurs de biens immobiliers au sein des 20 plus grandes villes de France ont perdu 5 m². Si l'on remonte à janvier 2020, la perte de surface est plus impressionnante encore. En moyenne, elle atteint 25 m² - toujours pour un budget constant. Cette diminution a poussé les acquéreurs à renoncer à l'équivalent d’une pièce supplémentaire.

L'impact de cette réduction est plus marqué dans certaines villes où les prix étaient jusqu'alors abordables. Le Mans, par exemple, est la commune la plus touchée. En deux ans et demi, la perte de surface y atteint 48 m², presque deux fois la moyenne des 20 plus grandes villes de France.

Ainsi, des villes comme Angers et Saint-Etienne suivent de près Le Mans avec une perte de surface de 47 m² et 46 m² respectivement. Dans un autre contexte, la détérioration du pouvoir d'achat immobilier est également notable à Saint-Etienne. Depuis le début de l'année 2023, cette ville a connu une diminution de 10 m² dans le volume de biens immobiliers achetables pour un budget constant.

En parallèle, d'autres villes ont subi une perte supérieure à la moyenne nationale de 6 m² depuis janvier 2023. C'est le cas du Havre, de Toulon, de Reims, et de Grenoble. À l'opposé, à Paris et à Lyon, la perte est moins significative.

Alors, quelle est la meilleure stratégie pour ceux qui cherchent à acheter ? La situation pour acheter aujourd'hui n'est pas optimale, mais elle pourrait être plus mauvaise dans quelques mois. Pour ceux qui envisagent d'acheter, l'anticipation est la clé. Il est nécessaire de calculer précisément son budget, de savoir combien on peut emprunter et de se projeter dans l'avenir.