Télétravail et économie d'énergie : un duo prometteur, mais à quelles conditions?

21 juin 2023 à 21:00   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Télétravail et économie d'énergie : un duo prometteur, mais à quelles conditions?

Face à l'urgence climatique, la question de la sobriété énergétique des entreprises n'a jamais été aussi pertinente. Le télétravail, en pleine expansion, est-il une solution pour diminuer la consommation d'énergie? La réponse est oui... mais sous certaines conditions.

Le télétravail, un levier d'économie d'énergie?

On pourrait penser que le télétravail permet de réaliser des économies d'énergie significatives. Après tout, moins de trajets domicile-travail signifie moins de consommation de carburant, et donc moins d'émissions de CO2. Et si les salariés travaillent chez eux, les locaux de l'entreprise sont moins utilisés, ce qui devrait aussi se traduire par une diminution de la consommation d'énergie.

Cependant, des études récentes montrent que le télétravail n'a qu'un impact très faible sur la consommation d’énergie lorsque qu'une partie des salariés seulement sont absents. En revanche, le télétravail permet des économies globales d’énergie de 20 à 30 % lorsqu’un site est entièrement fermé pour la journée.

Les conditions pour faire du télétravail un véritable levier d'économie d'énergie

  • Le nombre de télétravailleurs : Pour que le télétravail soit efficace en matière d'économie d'énergie, il faut que le nombre de personnes en télétravail soit suffisamment élevé pour permettre la fermeture complète des locaux de l'entreprise.
  • L'organisation du travail : Le télétravail doit être organisé de manière efficace. Cela passe par une bonne coordination des équipes, des outils adaptés, et une culture d'entreprise qui favorise le travail à distance.
  • Le comportement des télétravailleurs : Pour économiser de l'énergie, les télétravailleurs doivent adopter des comportements éco-responsables chez eux : éteindre leur ordinateur lorsqu'ils ne l'utilisent pas, limiter l'usage du chauffage et de la climatisation, etc.

En somme, le télétravail peut être un véritable levier d'économie d'énergie, à condition d'être mis en place et géré de manière intelligente. C'est un défi de taille, mais qui en vaut la peine, pour notre planète et pour notre portefeuille.

Les entreprises, actrices clés de la transition énergétique

Les entreprises ont un rôle crucial à jouer dans la transition énergétique. Elles peuvent agir à plusieurs niveaux : en optimisant leur consommation d'énergie, en favorisant le télétravail, en mettant en place des dispositifs de mesure des consommations d’énergie, en intégrant des objectifs de baisse de consommation d’énergie dans l’évaluation des performances...

Quelques entreprises ont déjà pris des mesures en ce sens et ont revu l’organisation de leurs locaux pour les densifier et optimiser leur consommation énergétique. C'est un pas dans la bonne direction, mais il est nécessaire d'aller plus loin et de généraliser ces pratiques.

Le rôle des pouvoirs publics

Les pouvoirs publics ont également un rôle à jouer pour inciter les entreprises à adopter des pratiques plus sobres en énergie. Par exemple, ils peuvent mettre en place des incitations financières, comme des subventions ou des crédits d'impôt, pour encourager les entreprises à investir dans des technologies économes en énergie.

Alors, le télétravail est-il réellement une source d'économie d'énergie? La réponse dépend de nombreux facteurs, et surtout de la manière dont le télétravail est mis en place et géré. Mais une chose est sûre : avec la bonne organisation et la bonne volonté, le télétravail peut devenir un véritable levier d'économie d'énergie.