Travaux résidence secondaire : quelles aides bénéficier en 2022 ?

23 décembre 2022 à 22:13   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Travaux résidence secondaire : quelles aides bénéficier en 2022 ?

Que ce soit pour une résidence principale ou pour un logement secondaire, les factures de consommation d’énergie sont généralement importantes. Pour limiter ces dépenses énergétiques et se tourner vers une consommation plus économique, envisager des travaux de rénovation thermique est un excellent choix. Cela passe par l’exécution de plusieurs travaux nécessitant des coûts. Pour une résidence secondaire, l’État prévoit certaines aides à la rénovation énergétique en 2022. Des détails ici !

Le point sur les aides à la rénovation énergétique en 2022 

Les travaux de rénovation thermique visent essentiellement à optimiser la dépense énergétique d’un logement. Ainsi, pour votre résidence secondaire, il sera question essentiellement de remplacer votre chaudière par une nouvelle avec une plus grande performance. De même, pour leur utilisation occasionnelle, les résidents profiteront d’un meilleur confort dans l’habitation. Cela passe donc par la mise en place d’un meilleur système d’isolation thermique. 

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pourraient croire, les aides à la rénovation énergétique ne sont pas seulement réservées aux résidences principales. Pour rénover votre logement secondaire pour vos week-ends et vacances, l’État prévoit aussi un accompagnement. 

En 2022, les subventions de l’État se présentent sous plusieurs formes en ce qui concerne ce genre de logement. Il s’agit de la prime énergie (CEE), de la TVA réduite, de l’exonération de la taxe foncière et des aides locales.

La prime énergie (CEE) pour résidence secondaire

Pour rappel, un logement secondaire est une résidence de villégiature. Les propriétaires et/ou les locataires ne l’occupent donc que de façon occasionnelle, et ce, sur de courtes périodes dans l’année. Il s’agit généralement des logements de vacances.

La prime énergie (CEE) est proposée pour accompagner les particuliers qui souhaitent rénover leurs résidences secondaires. C’est le dispositif des certificats d’économies d’énergie qui sert de base à cette prime. Elle est donc spécifiquement indiquée pour la réalisation des travaux d’économies d’énergie dans le logement. 

Le montant de la prime CEE peut atteindre 5 000 euros, mais cette somme est évaluée en fonction de plusieurs paramètres. Il s’agit notamment de la situation géographique de la résidence secondaire, les travaux de rénovation engagés et le niveau de revenus du propriétaire.

Par ailleurs, il importe de préciser que pour bénéficier de la prime énergie, il est impératif de confier la rénovation à un artisan RGE. En plus de vous permettre de bénéficier de la subvention, vous profiterez d’un accompagnement sur-mesure pour votre projet. De façon concrète, les travaux que vous pourrez confier à un tel professionnel sont l’amélioration du niveau des sols, des murs et des combles. 

Tous ces travaux visent à permettre une meilleure isolation thermique dans le logement. En cela, le remplacement des fenêtres en optant pour le double vitrage est aussi un choix avisé. Cela protège non seulement contre les températures extrêmes, mais également contre les nuisances sonores.

Sur la liste des travaux éligibles à la prime CEE, il y a aussi ceux qui concernent le chauffage dans le logement. Vous pouvez par exemple faire le choix de changer votre chaudière. Optez donc pour l’installation d’une chaudière à gaz qui se présente avec une bonne performance énergétique. À défaut, une chaudière à granulés peut également faire l’affaire. 

De plus, plusieurs propriétaires choisissent l’installation de pompe à chaleur air-eau. Dans l’un ou l’autre des cas, la rénovation devrait permettre d’avoir un meilleur confort dans le logement tout en faisant des économies d’énergie.

La TVA réduite pour logement secondaire

Pour rénover votre maison de vacances, vous pouvez aussi prétendre à cette aide. Il faut dire que la TVA appliquée aux logements est normalement de 20 %. Ce taux sera réduit, passant à 10 % ou même à 5,5 % pour certains travaux de rénovation. Pour aller plus loin, tous les travaux d’isolation énergétique sont éligibles à cette aide. 

Elle s’applique également lors d’un projet d’installation de nouveau système de chauffage plus performant. De façon concrète, vous bénéficierez de la TVA réduite à 5,5 % pour l’isolation des combles et des murs. L’installation d’une chaudière biomasse ou d’une pompe à chaleur air-eau vous donne aussi le droit de profiter de cette réduction. Pour les travaux d’aménagement ou de transformation du logement, vous aurez droit à une TVA réduite à 10 %.

Toutefois, avant de faire la demande de cette subvention, vous devez vous assurer que la résidence secondaire a été construite depuis deux ans au moins. De plus, l’exécution des travaux doit être confiée à une entreprise spécialisée. Lorsque ces conditions sont respectées, la réduction de TVA s’appliquera directement sur vos factures de rénovation.

L’exonération de la taxe foncière

Pour rénover votre résidence secondaire en 2022, vous pouvez aussi bénéficier d’une exonération (partielle ou totale) sur votre taxe foncière. Grâce à cette subvention, vous pourrez faire des économies sur votre budget alloué aux impôts fonciers. Ceci, sur une période de 3 ans, à compter de l’année qui suit la réalisation des travaux.

Pour profiter de cette aide, la maison de vacances doit être construite avant le 1er janvier 1989. De plus, il y a un montant plafond à respecter pour les dépenses engagées pour l’exécution des travaux. Il s’élève à 10 000 euros sur l’année qui précède l’exonération. Sur les trois années qui viennent avant cette aide fiscale, l’exonération doit être de 15 000 euros.

L’autre information importante sur l’exonération de la taxe foncière, c’est qu’elle n’est pas accessible dans toutes les communes de France. Cela dit, il serait à votre avantage de vous rapprocher de votre mairie pour vous renseigner quant à l’éligibilité de votre commune à cet avantage fiscal. 

Lorsque toutes les conditions sont remplies, envoyez une déclaration aux finances publiques avant le 1er janvier de l’année où vous voulez bénéficier de l’exonération. 

Les aides locales pour la rénovation d’une maison secondaire

Au-delà des aides accessibles sur toute l’étendue du territoire français, vous pouvez aussi bénéficier des aides par territoires. Ainsi, pour rénover votre résidence secondaire, vous pouvez vous rapprocher de votre mairie pour bénéficier des aides communales. Des aides départementales sont également accessibles pour la rénovation énergétique de votre résidence secondaire. Vous trouverez une liste de ces subventions en vous rapprochant de votre conseil départemental. 

Enfin, il y a aussi des aides régionales auxquelles vous pourrez prétendre pour ces travaux. Les informations fournies par votre conseil régional vous aideront tout au long du processus d’obtention de l’une ou l’autre de ces aides en 2022 pour les travaux de votre résidence secondaire.