Décryptage : Les avantages renouvelés des aides à la rénovation énergétique en 2024

17 juillet 2023 à 21:47   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Décryptage : Les avantages renouvelés des aides à la rénovation énergétique en 2024

Examinons les nouvelles dispositions pour les aides à la rénovation énergétique pour 2024. Cette mise à jour propose une meilleure assistance pour les rénovations globales et une aide financière spécifique pour chaque action entreprise en vue d'améliorer l'efficacité énergétique.

Accroître la performance : Une assistance renforcée pour des rénovations complètes

La volonté de décarboner le parc de logements français est au cœur des préoccupations gouvernementales. En effet, l'impact de la consommation d'énergie sur l'environnement est indéniable. C'est dans cette perspective que le dispositif d'aide à la rénovation énergétique, MaPrimeRénov’, a été pensé et mis en place.

Fort de son succès, le programme va connaître un nouvel élan dès 2024. Un budget supplémentaire de 300 millions d'euros sera attribué à ce dispositif afin d'accompagner davantage de ménages dans leurs rénovations globales. Le gouvernement espère ainsi passer de 90 000 à 200 000 rénovations globales par an.

Le recours à un professionnel sera désormais obligatoire pour bénéficier des aides. C'est une garantie de qualité et de sécurité pour les ménages. Pour les ménages les plus modestes, cet accompagnement sera gratuit. Ceux qui n'ont pas accès à cette gratuité pourront tout de même prétendre à une aide qui a vu son plafond augmenter. Il passera de 1 200 à 2 000 euros.

Ce que vous devez savoir

Les conditions de ressources pour accéder aux aides à la rénovation globale seront revues en 2024 pour être « plus incitatives ». En d'autres termes, le gouvernement veut encourager davantage de ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique en rendant ces aides plus attractives. Cependant, aucune précision n'a été donnée à ce sujet. Restez donc attentif aux annonces à venir.

Augmenter l'efficacité : Des incitations financières pour chaque action réalisée

Outre l'accompagnement renforcé, le gouvernement souhaite également orienter davantage MaPrimeRénov’ vers l'amélioration de l'efficacité des travaux de rénovation. Pour ce faire, une aide financière spécifique sera accordée pour chaque action menée en vue d'améliorer l'efficacité énergétique.

Le remplacement de vieilles chaudières au fioul ou au gaz par des équipements moins polluants sera fortement encouragé. Les pompes à chaleur et les chaudières biomasse sont notamment mise en avant. Ces équipements plus respectueux de l'environnement permettront de réduire l'emprise carbone des logements, tout en diminuant les factures énergétiques.

L'isolation des logements est également un point essentiel de cette rénovation énergétique. Un logement mal isolé entraîne une consommation d'énergie excessive. C'est pourquoi les travaux d'isolation seront financés par une aide forfaitaire. Cet avantage est cumulable et ouvert à tous, à l'exception des ménages les plus aisés et des logements classés F et G au DPE (diagnostic de performance énergétique).

Malgré une bonne réception de ces nouvelles mesures par les acteurs du bâtiment, deux points d'inquiétude se dessinent. Le premier concerne l'articulation de MaPrimeRénov’ avec les CEE (Certificats d’économie d’énergie). Le second porte sur la place qu'occupera le gaz « vert » dans la décarbonation du bâtiment.

La transition énergétique est un enjeu majeur pour l'avenir. Faire le choix de la rénovation énergétique, c'est non seulement réaliser des économies sur vos factures d'énergie, mais aussi participer à la préservation de notre planète. Alors n'hésitez pas à vous renseigner sur les aides proposées et à vous lancer dans cette aventure écologique et économique.