Isolation toiture par l'intérieur : ce qu'il faut savoir

18 mai 2023 à 07:18   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Isolation toiture par l'intérieur : ce qu'il faut savoir

Une toiture mal isolée est à l'origine d'un apport trop important de chaleur en été et de 30 % de la déperdition de la chaleur en hiver. Il existe plusieurs façons d'isolation la toiture. Toutefois, l'isolation par l'intérieur reste de loin la meilleure. Ainsi, quelles sont les différentes méthodes d'isolation de toiture par l'intérieur ? Quels sont les avantages de ce procédé ? Quel isolant utilisé ? Quel est le coût des travaux ?

Quelques méthodes d'isolation du toit par l'intérieur

L'isolation de la toiture par l'intérieur peut se faire de plusieurs façons. Les méthodes diffèrent en fonction de la configuration de la charpente et du logement. Voici quelques méthodes généralement utilisées.

L'isolation faite sous rempart

Lorsque les combles sont accessibles, cette méthode est généralement utilisée. Quoiqu'elle diminue l'espace, les combles restent aménageables. Ici, la charpente est au préalable dégagée et vérifiée de fond en comble par les techniciens afin de jauger sa solidité et de prévoir des désagréments ultérieurs. Dans cette même optique, la toiture est traitée avant la pose de l'isolant.

Le but est de contrecarrer une possible invasion de xylophages ou un risque d'humidité. S’il n'existe pas encore un écran sous la toiture, les techniciens s'appliquent à le poser. Ensuite, un isolant est posé entre les chevrons de la toiture, suivi d'un pare-vapeur et d'une finition (plaque de plâtre) afin d'avoir des combles aménagés.

L'isolation des combles

Cette méthode s'utilise lorsque les combles ne sont pas aménageables, à cause de l'aspect trop imposant de la charpente. Aussi, si l’espace des combles reste non aménagé, il faut opter pour cette méthode d'isolation de la toiture par l'intérieur.

Ici, l'isolant est posé à l'intérieur du plafond. Cette méthode a l'avantage d’être facile à mettre en œuvre. Par ailleurs, elle est plus économique que les autres méthodes.

L'isolation de la terrasse

En raison de son ouverture, l'isolation par l'intérieur de la terrasse s'effectue de façon particulière. En effet, l'isolant est fixé entre les poutres de la terrasse. Toutefois, ce type d'isolation n'est pas très recommandé, car il est affaibli par les nombreux ponts thermiques qui sont créés. En conséquence, l'isolation extérieure est l'option adéquate lorsqu'il s'agit de la terrasse.

Isolation de la toiture par l'intérieur : quels avantages ?

Isoler sa toiture par l'intérieur présente une panoplie d'avantages. Dans un premier temps, la réalisation des travaux est très simple. En effet, les techniciens n'ont nullement besoin de faire une dépose intégrale de la toiture avant de procéder à l'isolation. Cela annule donc le surcoût d'une telle prestation. En conséquence, isoler sa toiture par l'intérieur est moins coûteux.

Par ailleurs, les travaux d'isolation de la toiture par l'intérieur peuvent s'effectuer à tout moment, sans dépendre des caprices de la météo. En fait, les techniciens effectuent les travaux en bénéficiant de la protection de la toiture par l'extérieur.

En outre, l’isolation de la toiture par l'intérieur ne requiert aucune déclaration de travaux. De ce fait, le propriétaire est épargné des démarches administratives longues et fatigantes.

Quel isolant choisir ?

Divers isolants peuvent être utilisés dans le cadre de l'isolation de la toiture par l'intérieur. Pour choisir l'isolant adéquat, il faut tenir compte de la résistance thermique qui se calcule grâce au coefficient lambda (conductivité thermique) et à l’épaisseur de l’épaisseur de l'isolant.

Plus résistance thermique est élevée, plus l'isolant est performant. Pour des soucis de confort, cet indice ne doit pas dépasser 6. Voici les 4 grandes catégories d'isolant qu'on retrouve sur le marché.

Les isolants minéraux

Deux isolants minéraux sont très sollicités lorsqu’il s'agit d'isoler la toiture de l’intérieur.

La laine de roche

Très performante, la laine de roche est fabriquée à base de plusieurs roches volcaniques. Peu coûteuse, elle présente une bonne résistance aux termites et aux ponts thermiques. 

La laine de verre

En raison de la facilité de son installation et son coût abordable, la laine de verre est l'isolant le plus utilisé sur le segment de l'isolation de la toiture par l’intérieur. En principe, la laine de verre est constituée de verres recyclés et de sable.

Sur le marché, la laine de verre est proposée sous forme de rouleaux et de panneaux. À l'aide d'une colle ou des agrafes, les techniciens l’intègrent aux chevrons de la toiture par l'intérieur. En outre, la laine de verre est disponible sous forme de flocons. Résistante, on peut l’étaler sur le plancher des combles perdus. Cependant, elle se tasse avec le temps. En conséquence, la performance de l'isolation diminue avec le temps.

Les isolants à base de plantes et d'animaux

Dans le but de répondre aux exigences écologiques prônées en France, les fabricants d’isolants font la promotion des isolants naturels. Ce type d'isolant est un atout lorsqu'il s'agit de recourir aux aides à la rénovation. Dans cette catégorie, on range les substances suivantes.

La laine de mouton

Grâce à son coefficient d'isolation hyper performant, la laine de mouton propose un très bon rapport qualité-prix. Elle est soit déroulée sur le plancher des combles perdus, soit agrafée entre les chevrons. Toutefois, il faut veiller à bien la traiter avant son installation afin d’éviter la reproduction des insectes susceptibles de détruire aussi bien la charpente que la laine elle-même.

La laine de bois

Fabriquée à base de fibres de bois recyclé, la laine de bois constitue un très bon isolant acoustique et thermique. Outre le bois, il est possible d'isoler son logement avec des fibres de chanvre, de paille et de liège. Ce type d'isolation est bon marché.

Les isolants synthétiques

Quoiqu’ils ne soient pas écologiques, les isolants synthétiques confèrent une bonne isolation au logement.

Le polyuréthane

Le polyuréthane est projeté directement sur les parois de la toiture. De ce fait, il constitue le matériau isolant le plus utilisé sur le marché. Excellent pour limiter les ponts thermiques, cet isolant est conseillé dans les zones humides.

Toutefois, cet isolant protège mal des calories en été. Par ailleurs, il propose une mauvaise résistance aux incendies. En raison de la complexité de sa mise en œuvre, il faut de façon obligatoire la présence d'un professionnel.

Le polystyrène

Le polystyrène est un type de plastique très rigide capable d’emprisonner les bulles d'air. Proposé sous forme de panneaux rigides, il est léger et facile est installer. Très bon marché, le polystyrène est capable de résister jusqu’à 50 ans sans se tasser.

Toutefois, il faut noter qu'il ne propose pas une bonne isolation phonique. Par ailleurs, il est généralement détruit pendant les travaux de rénovation. Souvent associé à un pare-vapeur ou à un plâtre, cet isolant ne propose pas des conditions optimales en termes de confort. Toutefois, son installation est facile.

Les isolants venant du recyclage

Issus du recyclage des vieux journaux, l'ouate de cellulose est un bon isolant thermique. Comparé à la laine de verre, il est meilleur et peut se recycler indéfiniment. Il est possible d'appliquer l'ouate de cellulose soit sous forme de panneaux, soit sous forme de flocons. 

Quel est le prix de l'isolation de la toiture par l'intérieur ?

Le prix de l'isolation de la toiture par l'intérieur varie selon plusieurs paramètres. Il s’agit de :

  • La surface à isoler
  • L’accessibilité de la charpente et son inclinaison (inclinée ou droite)
  • L'isolant choisi ainsi que son épaisseur

Pour une toiture inclinée, il faut prévoir entre 15 € et 25 €/m² pour le matériel et environ 40 €/m² si un professionnel est convié. En tout, le coût de l'isolation d'une toiture par l’intérieur tourne autour de 100 €/m².