Maison mitoyenne : définition, avantages et inconvénients

03 janvier 2023 à 05:55   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Maison mitoyenne : définition, avantages et inconvénients

Lorsque vous êtes à la recherche d’une maison pour effectuer une location ou pour l’acheter, vous tombez sur diverses descriptions dans les offres immobilières. Il est possible de tomber sur une maison mitoyenne. Les maisons mitoyennes ne sont pas aussi rares qu’on pourrait le penser. Il en existe assez et avant d’investir dans ce type de propriété, il est important d’en connaitre davantage. Dans la suite, nous vous donnons toutes les informations sur les maisons mitoyennes.

Qu’appelle-t-on maison mitoyenne ?

On parle de maison mitoyenne lorsque cette maison dispose d’un ou de plusieurs murs communs avec d’autres maisons. On retrouve ce type de logement au niveau des cœurs des villages et des villes. Elle se caractérise par sa façade sur rue et de temps à autre par son jardin contigu.

Généralement, les maisons mitoyennes se trouvent au niveau d’un lotissement de copropriété. Grâce à cette façon de procéder, les propriétaires de la maison peuvent bénéficier de l’entretien et de la gestion des parties communes par le syndic de copropriété.

Il faut dire que la mitoyenneté n’est plus aussi populaire qu’avant. Ces dernières années, les maisons individuelles ont beaucoup plus le vent en poupe. Cependant, dans les endroits où le foncier devient de plus en plus rare, les maisons mitoyennes font leur retour. En effet, ce type de construction où les maisons sont collées les unes aux autres permet de faire des économies d’espace. Au niveau des maisons mitoyennes, si les deux murs ont une séparation de plus de 4 cm, ils ne sont plus soumis aux règles de copropriété.

Par ailleurs, il faut dire qu’une maison mitoyenne est différente d’une maison jumelée. Au niveau de la configuration de la maison jumelée, il y a un appui d’une construction sur une autre sans partage de murs.

Que dit la loi à propos de la maison mitoyenne ?

Avant d’acheter un logement mitoyen, il est nécessaire de savoir ce que dit la loi sur le sujet. Ce sont les articles 653 à 673 du Code civil qui réglementent la mitoyenneté. Ainsi, d’après le législateur :

  • On considère que les murs qui font la séparation entre deux logements contigus sont mitoyens ;
  • Les différents travaux comme la réparation, l’entretien et la reconstruction d’un mur mitoyen doivent être effectués par les deux propriétaires en commun accord ;
  • En tant que copropriétaire d’un mur mitoyen, vous avez la possibilité de faire la surévaluation si la construction est adaptée à l’exhaussement. C’est à la personne qui initie les travaux que revient la charge du paiement. La nouvelle construction sera ensuite considérée comme privative ;
  • Il est nécessaire d’avoir l’autorisation de son voisin avant de faire une ouverture sur un mur mitoyen ;
  • En cas de démolition de l’immeuble, le propriétaire doit faire des travaux d’imperméabilisation.

Quels sont les avantages de la maison mitoyenne ?

Une maison mitoyenne est le meilleur compromis entre une maison individuelle et un appartement. Ce type d’habitation permet à leurs propriétaires de profiter de nombreux avantages.

La maison mitoyenne est moins cher lors de l’achat

Si vous voulez diminuer le prix d’achat de votre maison, il est idéal d’opter pour la maison mitoyenne. En comparaison avec une maison individuelle se trouvant dans les mêmes conditions (surface et quartier), le prix d’achat de la maison mitoyenne sera moins élevé.

De même, pour une construction, il vous sera possible de vous procurer un plus grand terrain. Entre les différents propriétaires des maisons mitoyennes, vous pourrez en effet vous partager le prix d’achat de ce terrain. En plus, vous ferez des économies au niveau du raccordement aux différents réseaux d’eau, de gaz, d’électricité, etc.

La maison mitoyenne permet de faire des économies d’énergie

Un autre avantage de la maison mitoyenne, c’est qu’elle est idéale pour faire des économies d’énergie. Grâce au mur en commun, les deux maisons peuvent se partager le chauffage, ce qui est idéal pour économiser et diminuer les pertes d’énergie. 

De plus, au niveau d’une maison individuelle, chacune des faces n’a aucune protection contre les températures froides pendant l’hiver et le vent. La maison mitoyenne quant à elle est protégée sur au moins une face, grâce au mur commun. Selon les estimations, les occupants d’une maison mitoyenne réalisent entre 30 et 35% d’économie d’énergie.

La maison mitoyenne permet de réduire les conflits entre voisins

Avec une maison mitoyenne, vous n’aurez pas de voisins au-dessus de vous ni en dessous de vous. Cela signifie qu’il n’y aura pas assez de nuisances sonores pouvant vous déranger. Puisque vous êtes séparé par un mur simplement, les bruits dans le voisinage ne seront pas aussi élevés chez vous que s’il s’agissait d’un appartement. Aussi, vous aurez moins de conflits à gérer avec vos voisins.

La maison mitoyenne est plus sécuritaire

En étant accolé à vos voisins, vous avez moins de chance d’être cambriolé. Puisque les maisons sont collées l’une à l’autre, les cambrioleurs peuvent facilement se faire surprendre. Pour cette raison, ils sont généralement assez hésitants à se rendre dans ce type de logement.

Quels sont les inconvénients de la maison mitoyenne ?

La maison mitoyenne dispose aussi de quelques inconvénients.

Le risque d’être dérangé par les bruits des voisins

Comparativement à la maison individuelle, il y a des chances que vous soyez dérangé par les bruits provenant du voisinage, même si ces nuisances sonores sont moins élevées que dans le cas des appartements. L’idéal est donc de prendre des informations à propos de vos voisins avant d’acheter votre maison mitoyenne.

Une luminosité moins élevée dans ce type de maison

Lorsque le logement mitoyen se trouve entre deux habitations, il y a des chances qu’il soit moins éclairé qu’une maison individuelle. La maison individuelle peut en effet avoir des ouvertures au niveau de chaque côté, ce qui n’est pas le cas d’un bâtiment mitoyen. 

Toutefois, il existe quelques solutions grâce auxquelles, vous pourrez pallier ce problème. Vous avez par exemple la possibilité d’effectuer un réaménagement intérieur de la maison. Vous pouvez également procéder à l’ouverture des espaces ou encore effectuer une surélévation de l’habitat. Dans ce dernier cas, il faudra bien entendu que l’ossature du bâtiment le permette.

Un problème d’intimité

Il est possible que vous n’ayez pas toute votre intimité lorsque vous optez pour une maison pareille. En plus des murs, votre logement pourra partager un jardin avec ceux des autres. Avec un jardin mitoyen, vous pourrez avoir du mal à passer du temps seul à l’air libre.