Sommaire

L'immobilier est un secteur complexe, surtout en raison de sa régularisation ces dernières années. Il est axé sur des principes, qui pour la plupart sont à la connaissance des professionnels ou des acheteurs du domaine. Pour les novices, peut-être à la lecture des annonces immobilières, ils peuvent tomber sur des termes qui, pour eux, n'ont pas véritablement d'explications. C'est le cas notamment de HAI et FAI qui n’est rien d’autre que des sigles souvent employés en immobilier. 

Si vous êtes à la recherche d'un appartement ou d'une maison et que vous ne maîtrisez pas ces termes, vous pouvez avoir des surprises désagréables. Pour cela, découvrez dans ce guide complet tout sur les HAI et FAI en immobilier

HAI et FAI, que retenir de ces sigles ? 

HAI et FAI sont avant tout des sigles utilisés en immobilier. FAI veut dire Frais d'Agence Inclus. Il s'agit d'une appellation ancienne évoquée par les agences immobilières lors d'une vente immobilière. Son interprétation est que l'annonce immobilière inclut les honoraires que doivent recevoir les agents immobiliers qui vont vous présenter le bien immobilier. 

Pour ce qui est du sigle HAI, il a, presque les mêmes significations que les Frais d’Agence Inclus. En effet, HAI veut dire Honoraires d'Agence Inclus. Au moment où toutes les entreprises étaient des sociétés indépendantes, c'est l'appellation frais d'agence qui était employée par les acteurs du domaine. Les agents immobiliers représentent donc aujourd'hui des commissionnaires qui fonctionnent sous un autre statut. En ce sens, leur travail est rémunéré sous forme d'honoraires et non de frais. Toutefois, le prix HAI ou les FAI reste inchangé. 

Prix HAI ou FAI et le prix net vendeur, que faut-il retenir ?

Le prix net vendeur fait référence à la valeur réelle du bien fixé par le vendeur. Autrement dit, c'est la somme que le vendeur doit recevoir à l'issue du processus de vente du bien immobilier. Le prix HAI ou FAI peut être traduit par l'équation suivante : Prix net vendeur + Frais d'Agence immobilière ou de l'agent immobilier = Prix HAI ou FAI. 

Si pour une annonce immobilière, la valeur du bien est affichée au prix HAI ou FAI, vous devez comprendre qu'il s'agit du prix de vente du bien et des frais d'agents immobiliers. Dans le cas où vous êtes intéressé   par l’achat du bien, vous pouvez contacter le propriétaire en vous servant des caractéristiques de l'annonce de vente immobilière. 

Le prix HAI ou FAI est toujours plus élevé que le prix net vendeur. Pour un achat qui passe par une agence immobilière ou un agent immobilier, vous devez comprendre que vous ne payez pas uniquement le prix net vendeur. Vous devez aussi vous acquitter des frais d'agence immobilière qui sont d'environ 5% par rapport à la valeur du bien à vendre. 

Qui s'acquitte réellement des frais d'agence ?

Les frais d'agence sont à la charge de l'acquéreur, puisque c'est lui qui cherche à s'approprier du bien immobilier qu'il a remarqué par annonce ou dans une agence immobilière. Souvent, vous pouvez lire plusieurs mentions sur les annonces immobilières comme le FAI est à la charge de l'acheteur ou à la charge du vendeur.

Pour passer devant le notaire afin de finaliser la procédure, ces informations peuvent modifier beaucoup de choses. En principe, la fiscalité sur le transfert de propriété varie en fonction de ces mentions. 

Comment diminuer les frais d'agence Inclus ?

Il existe des solutions pour réduire les frais d'agence inclus. Ci-dessus deux manières que vous pouvez utiliser pour diminuer les frais d'agence Inclus.

Vente entre particuliers

La vente entre particuliers est une manière de vendre son bien immobilier sans payer un agent immobilier pour ses honoraires. Ainsi, le prix net vendeur sur l'annonce immobilière ne sera pas trop élevé comme le cas pour les FAI ou les HAI

Néanmoins, le manque de connaissance dans le domaine fait que pour les négociations, le prix net vendeur n'est pas élevé. Si vous vous abstenez de prendre par une agence, vous aurez donc moins de chance d’avoir un prix net vendeur assez conséquent. 

Agence immobilière à commission fixe 

Cette solution consiste à faire une annonce immobilière avec des frais d'agence inclus. La plupart des ventes immobilières en France n'aboutissent pas. Si l'acheteur ne décline pas, le prix net vendeur est en dessous du prix de l'annonce. Pour la plupart des cas, les vendeurs évoquent l'idée selon laquelle les frais d'agence sont très élevés et qu'il faudra diminuer le prix net vendeur, ce qui n'est pas évident. 

Les agences immobilières, par leurs services et expériences dans le domaine, disposent des atouts pour attirer les acheteurs qui proposent de meilleurs prix net vendeur. Pour cela, il serait avantageux de travailler en lien avec une entreprise qui fait la lumière sur les prix de ces services. 

Quels sont les autres frais à la charge de l'acheteur ?

En dehors des frais d'agence, il existe d'autres frais que doivent payer les acheteurs au cours d'un achat immobilier. 

Frais de notaire

Les frais HAI ou FAI ne prennent pas en compte les frais de notaire au cours d'une vente immobilière. Généralement, ces frais représentent 7,5% de la valeur de l'appartement ou de la maison que veut acquérir l'acheteur. Pour déduire les frais de notaire, les honoraires de l'agence immobilière ne sont pas considérés.

Cependant, les HAI ou FAI sont considérés lorsqu'il s'agit d'un financement au niveau de la banque. Le paiement des frais de notaire et des frais d'agences inclus doit être effectué au cours de la signature de l'acte authentique devant le notaire. 

Frais d'ameublement

Les frais d'ameublement pour une vente sont réglés par l'acheteur. Ils représentent les 10% de la somme versée par l'acquéreur. Alors, la somme affichée HAI ou FAI regroupe tous les éléments envoyés par le vendeur au début de l'annonce. Toutefois, ce dernier a choix de vendre le mobilier à part. En ce qui concerne l'acquéreur, il a le choix d'acheter les mobiliers en plus du bien immobilier. Dans le cas où il accepte l'achat des mobiliers, les frais HAI ou FAI ne seront pas pris en considération. 

Quels sont les frais à la charge du vendeur ? 

Tout comme l'acheteur, le vendeur est obligé de payer certains frais qui ne concernent pas les potentiels acquéreurs. 

Diagnostic immobilier 

Pour une vente immobilière, il est exigé depuis 1997 de faire certains diagnostics. Il s'agit : 

  • Du diagnostic ERP ;
  • Le DPE ;
  • Le diagnostic au plomb ;
  • Etc.

Pour ces diagnostics, le propriétaire est tenu de faire appel au spécialiste certifié pour la réalisation. À l'issue des travaux, c'est le propriétaire qui doit s'acquitter des frais de ces travaux. Un propriétaire peut être sanctionné pour ne pas avoir réalisé ces diagnostics avant de vendre sa propriété immobilière. 

Frais liés au pré-état daté 

Ces frais sont compris entre 100 et 1000 € et dépendent du syndic de copropriété. Le pré-état daté est ce qui permet à un acquéreur de logement en copropriété de disposer des informations financières et administratives liées au lot acheté. C'est le propriétaire vendeur qui paye ces frais. 

En somme, les sigles HAI et FAI ne sont pas des termes contradictoires. Ils veulent dire la même chose, et sont différents du prix net vendeur.