Quelles sont les aides de l'état pour climatisation réversible 2022 ?

15 décembre 2022 à 08:55   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Quelles sont les aides de l'état pour climatisation réversible 2022 ?

Généralement utilisée pour chauffer ou pour rafraichir une habitation, la climatisation réversible ou pompe à chaleur (PAC) air-air offre un confort thermique optimal. Dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet de rénovation énergétique, les propriétaires ont souvent du mal à décaisser les fonds nécessaires pour installer une climatisation réversible. Heureusement que l’Etat a mis en place un grand nombre d’aides financières pour les aider à amortir leur budget. Retrouvez dans la suite, les différentes aides allouées pour l’installation d’une climatisation réversible.

Le programme MaPrimeRénov’ Sérénité

Proposée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), cette aide est destinée aux ménages modestes et très modestes effectuant des travaux de rénovation dans leur logement. Fusionnant le CITE (Crédit d’impôt transition énergétique) et le programme « Habiter mieux agilité », MaPrimeRénov’ Sérénité est applicable dans le cadre des projets comptabilisant une série de travaux et par conséquent 2 chantiers au moins. 

Cette aide de l’Etat permet de réduire les consommations énergétiques d’une maison d’au moins 35 %. Avec MaPrimeRénov’ Sérénité, vous pourrez investir dans une clim réversible et une autre action comme l’amélioration de l’isolation de votre logement.

Par ailleurs, ce dispositif se présente en deux volets, et ce, selon les catégories de revenus des ménages. Les foyers ayant des revenus très modestes sont classés dans la catégorie bleue. Le dispositif mis en place couvre 50% du montant HT des travaux. Quant aux foyers ayant un revenu modeste, ils figurent dans la catégorie jaune et bénéficient d’une couverture de 35%.  

Quelles sont les conditions d’éligibilité au programme MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Toute personne qui souhaite bénéficier du programme MaPrimeRénov’, pour financer l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) air-air dans son logement, doit respecter certaines conditions. Au nombre des prérequis indispensables à l’octroi de cette aide, il faut :

  • Être propriétaire occupant ou bailleur du logement concerné ;
  • Que les travaux permettent de réaliser un gain énergétique de 35% au moins et d’atteindre l’étiquette énergétique ;
  • Que l’habitation soit construite depuis plus de 15 ans ;
  • Confier les travaux à un artisan RGE (Reconnu Grant de l’Environnement) ;
  • Respecter les plafonds de revenus exigés ;
  • Que la clim réversible ait un coefficient de performance de 3,2% au moins.

Quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ Sérénité, vous devez prendre contact avec l’agence nationale de l’habitat (Anah), via son site internet ou par téléphone. Dans le cas où vous respectez toutes les conditions d’éligibilité et que votre demande d’aide est validée, un agent se déplacera chez vous. Cette visite est faite dans le but d’évaluer la faisabilité du chantier.

L’éco-PTZ

Plus connue sous le nom d’éco-prêt à taux zéro, cette aide de l’Etat prend la forme d’un emprunt bancaire. La particularité de cette subvention est son taux d’intérêt qui est nul. Il est impossible de bénéficier de l’éco-PTZ pour l’achat seul d’une pompe à chaleur (PAC) air/air. Cependant, vous pouvez en bénéficier dans le cadre d’un projet de rénovation globale de votre logement.

Facilitant la rénovation énergétique des logements, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) s’adresse à tous les propriétaires occupants ou bailleurs d’une habitation principale construite avant le 1er janvier 1990. Cette aide permet de financer les travaux portant sur l’installation d’un système de chauffage fonctionnant avec une source d’énergie renouvelable ou de performance énergétique générale.

Pour souscrire à l’éco-prêt à taux zéro, en acquérant une PAC air/air, vos travaux doivent vous permettre d’améliorer la performance énergétique du bien immobilier tout en étant éligible à MaPrimeRénov’ Sérénité. En outre, ils doivent vous aider à améliorer la performance globale de votre logement d’au moins 35% en ce qui concerne votre consommation énergétique. 

Quelles sont les conditions d’éligibilité à l’éco-PTZ ?

Pour être éligible à l’éco-prêt à taux zéro, il faut avant tout que le logement soit une résidence principale ou qu’il soit destiné à le devenir. De même, il faut que le bien concerné ait plus de 2 ans. Enfin, les travaux doivent être réalisés par un artisan ou une entreprise du bâtiment détentrice de la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Lorsque vous effectuez de simples travaux, l’éco-PTZ peut aller jusqu’à 15 000 euros. Par contre, quand vous effectuez un bouquet de travaux, ce prêt peut aller jusqu’à 50 000 euros, et ce, depuis le 1er janvier 2022. Le dossier de demande doit être déposé auprès d’un établissement bancaire qui a signé une convention avec l’Etat. En ce qui concerne le délai de remboursement, il ne doit pas dépasser 20 ans. 

La Prime énergie

Encore appelé chèque énergie, prime CEE ou Certificat d’Économie d’Énergie (CEE), la prime énergie est l’une des principales aides octroyées pour l’installation d’une clim réversible. Cette subvention est en réalité une prime versée par chèque par les principaux fournisseurs et producteurs d’énergie en France. Le montant de la prime énergie n’est pas fixe, mais il peut aller jusqu’à 1 000 €. 

Quelles sont les conditions d’éligibilité au Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) ?

La prime énergie réduit le coût de l’installation d’une PAC, mais à condition que la pose soit effectuée en remplissant certaines conditions. Les conditions à remplir portent sur :

  • Les revenus : en fonction de vos revenus financiers, les fournisseurs vous classent dans la catégorie des ménages modestes ou dans celle des autres ménages ;
  • La situation géographique : en France, il existe trois zones thermiques. Celles-ci permettent de déterminer vos besoins de chauffage. Le montant du chèque énergie dépend essentiellement du département dans lequel vous résidez ;
  • Le type de logement : la prime CEE accordée pour les travaux entrepris dans une maison individuelle n’est pas la même que celle octroyée pour la pose d’une climatisation réversible dans un appartement. Le montant de la prime est déterminé à partir de la surface à chauffer ou à rafraichir ;
  • Les performances et la puissance de la pompe à chaleur : vous bénéficierez de la prime énergie si la puissance de votre équipement est inférieure ou égale à 12 kW et si son SCOP (coefficient de performance saisonnier) est supérieur ou égal à 3,9.
  • La qualité de l’installateur : les travaux doivent être réalisés par un artisan labellisé RGE.

Comment demander la prime CEE ?

Vous devez faire votre demande de prime sur le site dédié du fournisseur de votre choix. La demande doit être faite avant l’acceptation du devis de l’artisan certifié RGE et par conséquent avant le début des travaux. Une fois que la climatisation réversible est installée, vous disposez de 8 mois pour demander votre chèque énergie. Il existe donc de nombreuses aides de l’état pour l’installation d'une climatisation réversible en 2022.