Faux plafond simple : ce qu'il faut savoir

08 janvier 2023 à 13:53   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Faux plafond simple : ce qu'il faut savoir

La pose d’un faux plafond apporte plusieurs avantages à votre intérieur. En plus d’aider à le rendre plus accueillant, ce dispositif est idéal pour faciliter l’isolation thermique de votre maison. Plusieurs critères doivent être pris en compte avant l’initiation des travaux conduisant à sa pose. Que vous ayez recouru à un professionnel ou optez pour une pose vous-même, voici ce qu’il convient de savoir sur le faux plafond simple.

Faux plafond simple : qu’est-ce que c’est ?

Comme le dit son nom, le faux plafond est une structure qui se pose en dessous du plafond principal de la maison. Contrairement à ce que vous pouvez penser, un faux plafond ne remplace pas le vrai plafond.

Il est constitué de matières légères qui apportent un cachet à votre intérieur. Pour bien comprendre ce que c’est qu’un faux plafond, il est important de parler des différents types de faux plafond qui existent. En la matière, vous avez le faux plafond suspendu et le faux plafond tendu.

Le faux plafond tendu

Ce type de faux plafond est fait avec du PVC ou de vinyle. Sa pose est difficile, ce qui augmente aussi son prix. Ce n’est pourtant pas une raison suffisante pour ne pas l’adopter. En réalité, la hausse de ce prix d’un faux plafond se justifie parfaitement en ce sens que le travail doit être réalisé à chaud.

Lors de la réalisation du faux plafond tendu, la température de la pièce peut monter jusqu’à 50°C. Vous pouvez toutefois contourner cette possibilité en optant pour l’usage du polyester. Avec ce matériau, la pose se fait à température ambiante.

Le prix des faux plafonds est donc revu à la baisse dans ce cas. Toutefois, sachez que les finitions obtenues dans l’un ou dans l’autre cas sont parfaites. Sachez aussi que vous pouvez opter pour la finition de votre choix, étant donné que les possibilités sont multiples.

Le faux plafond suspendu

Ce qui différencie ce faux plafond du précédent, c’est qu’il est posé sur des rails. À ces rails, des suspentes en métal sont associées pour rendre la structure plus stable. À ce niveau, le prix d’un faux plafond connaît une certaine variation, car le système de pose diffère.

À l’opposé du faux plafond suspendu, celui qui nécessite l’usage des rails est plus fragile. Par contre, sa pose est facile et simple à faire. Le faux plafond qui se pose sur les rails favorise une parfaite isolation de la maison. Ici aussi, les finitions sont multiples et vous apportent une parfaite satisfaction.

Pourquoi choisir de poser un faux plafond simple ?

Plusieurs raisons peuvent justifier le recours aux faux plafonds. D’abord, sachez que c’est la solution idéale pour cacher les éventuelles imperfections du plafond principal. Il faut comprendre par cela que la fonction principale d’un faux plafond, c’est de rendre votre pièce plus belle. Qu’il s’agisse d’un plafond suspendu ou d’un plafond tendu, le résultat final conduit à ce même objectif.

Avec le faux plafond, vous avez également la possibilité de cacher le système électrique de la maison. De plus, lorsque vous avez une hauteur sous plafond assez importante, la mise en place des rails pour un faux plafond permet de réduire cette distance. La pièce sera davantage éclairée dans ce cas.

Comme indiqué plus haut, le faux plafond qui se pose sur les rails est idéale pour une isolation de votre maison. Vous pouvez aussi multiplier les sources de lumière dans le faux plafond soutenu par les rails. Le prix du faux plafond peut aussi être considéré comme un des avantages qu’offre ce dispositif.

Il faut dire que la beauté que confère le faux plafond soutenu par les rails est assez satisfaisant et peut vous faire oublier le prix des travaux. Entre le faux plafond suspendu et le faux plafond tendu, le choix de la majorité des personnes se porte sur le premier. N’hésitez plus à faire appel à un professionnel pour vous proposer le coût des faux plafonds et vous fournir une prestation sur mesure.

Comment poser un faux plafond simple ?

Comme mentionné plus haut, l’idéal, c’est de faire appel à un professionnel pour vous poser votre faux plafond. Vous avez la possibilité de bénéficier d’un accompagnement sur mesure. Le professionnel vous donne des pistes qui vous permettent de choisir entre un faux plafond suspendu ; c’est-à-dire soutenu par des rails et un faux plafond tendu.

De plus, avec le professionnel, vous avez toutes les informations relatives au prix des matériaux nécessaires à travers le devis pour la pose des faux plafonds. Par ailleurs, si vous décidez de poser vous-même votre faux plafond en placo, vous aurez besoin des outils suivants :

  • Les outils pour prendre les mesures
  • Les plaques de plâtre placo
  • Les rails
  • Le couteau à enduire
  • Rabot pour spécial pour les plaques de plâtre placo
  • Une perceuse
  • Une visseuse

Pour un plafond suspendu ou un autre, la première chose à faire, c’est la prise des mesures. Ainsi, vous avez une idée précise du nombre de plâtres placo qu’il vous faut. Ensuite, posez des repères sur le plafond principal. Servez-vous d’une corde pour lier les repères entre elles. Vous pouvez à présent couper les rails et les mettre en place.

Tout ceci doit se faire suivant les repères établis. Avant de poser les plaques de plâtre placo, les rails doivent être fixés à leurs supports. Vous devez aussi penser à l’isolation du plafond avant de poser les plaques de plâtre placo. Une fois toutes ces conditions réunies, la pose des faux plafonds peut se faire. Dans le cas où vous n’optez pas pour un plafond suspendu, sachez que recourir un professionnel est recommandé.

Quelques informations utiles

Tout savoir sur le faux plafond, c’est disposer des informations les plus utiles le concernant. 

Quel est le prix et la durée de vie d’un faux plafond simple ?

Il n’y a pas un prix fixe pour un faux plafond. Plusieurs critères entent en compte pour le déterminer. Cependant, au mètre carré, son tarif est compris entre 2.5 € et 20 €. Lorsque vous l’acheter sans fourniture, son prix est compris entre 10 et 15 € le mètre carré.

Par contre, l’achat avec fourniture peut s’élever à 65 € le mètre carré. En moyenne, lorsque vous posez des faux plafonds, ils restent opérationnels pendant 10 à 15 ans. Il faut savoir que sa présentation physique peut, au fil du temps, être altérée.

Des aides sont-elles disponibles pour financer ses travaux ?

À l’instar de tous travaux immobiliers, vous bénéficiez d’aides pour financier la pose de votre faux plafond. Si vous désirez que le prix de la pose des plaques de plâtre d’un faux plafond simple ne soit pas entièrement à votre charge, vous devez justifier que les travaux permettent d’améliorer la performance énergétique de la maison.