Tout savoir sur les frais de gestion SCPI : définition, calcul

27 décembre 2022 à 18:21   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Tout savoir sur les frais de gestion SCPI : définition, calcul

Un investisseur qui désire faire des placements sur le marché des SCPI est contraint de payer les frais de gestion. Le prélèvement de ces frais est ce qui permet à la SCPI de s’occuper de la gestion des projets immobiliers à la place des investisseurs. Ces frais sont généralement variables et dépendent des SCPI. Pour mieux investir dans les SCPI, il est essentiel de comprendre leur fonctionnement et ce qui rend possible le paiement de ces frais. Dans cette perspective, lisez ce guide complet afin d’en savoir plus sur ce que sont les frais de gestion SCPI

Frais de gestion SCPI, c’est quoi ?

Gérer soi-même son portefeuille immobilier est aujourd’hui une tâche difficile pour certains investisseurs. Pour la plupart d’entre eux, la raison se traduit par le fait qu’ils n’ont pas le temps nécessaire à consacrer à la gestion. Certains souhaitent mettre leur portefeuille sous gestion pour profiter de l’expérience des structures spécialisées. Cependant, lorsqu’une société de gestion s’occupe de votre portefeuille, vous serez obligé de payer des frais de gestions. 

En effet, les frais de gestion SPCI peuvent être directement prélevés de votre portefeuille régulièrement. Il est important de savoir que les frais de gestion SCPI ne constituent pas les mêmes avec les frais de souscription, qui sont à eux payés une seule fois dès votre inscription. 

Les frais de gestion SCPI permettent d’assurer le financement des activités de la société de gestion. C’est d’ailleurs cela qui rend fonctionnelle la société et lui permet de mettre à la disposition de son public les offres d’investissement qui promettent des revenus intéressants. De plus, les frais de gestion SCPI permettent de prendre en charge les dépenses liées :

  • La récompense de la société de gestion pour l’évolution de ses activités
  • Au financement des frais de fonctionnement de la société, à savoir les salaires, les locaux, le paiement des experts et la publication des résultats
  • La gestion et l’exploitation des actifs
  • Au paiement des profits qui découlent de la gestion des portefeuilles

De plus, les frais de gestion SCPI ne sont pas propres aux sociétés de gestion d’investissement : vous pouvez aussi les retrouver au niveau de certains fournisseurs de services. Généralement, les frais de gestion ne sont pas directement facturés pour les investisseurs, mais plutôt déduits des profits que rapporte votre investissement. 

Quels sont les différents frais de gestion SCPI ? 

Pour souscrire aux offres d’investissement de la Société Civile de Placement immobilier, il est avant tout important de bien cerner les frais qui s’y appliquent au sein de cette société de gestion. Ci-dessous, les frais que comprend un placement dans le SCPI : 

Frais de souscription 

Ces frais sont pris en compte au moment de l’achat d’une part au sein de la société civile de placement immobilier. Encore connu sous le nom frais d’entrée, les frais de souscription sont inclus dans le calcul de la performance des SCPI. À cet effet, les revenus générés proviennent de l’ensemble de l’investissement, et ceci durant toute la période de l’acquisition des parts de la société de gestion. 

Les frais de souscription sont en réalité prélevés en guise de rémunération pour le travail effectué par la société qui s’occupe de la SCPI. La société se sert de ces frais pour trouver les marchés rentables, passer aux négociations dans l’optique de conclure des offres intéressantes pour les investisseurs. Ces frais sont évalués à un taux de 8 à 12% de la valeur de la part acquérir. 

Commissions de gestion 

Les commissions de gestion font référence aux avoirs de la société de gestion pour l’accomplissement de ces missions. Il est question des missions de :

  • La gestion locative
  • L’entretien des biens
  • La délivrance des quittances
  • La perception des loyers
  • La distribution des profits aux investisseurs sous forme de dividendes

Les commissions de gestion sont déduites directement sur les loyers et sont donc prélevées uniquement au cours de la perception des loyers. Le coût des commissions de gestion est souvent compris entre 8 et 13% des loyers en fonction du SCPI. 

Commissions de cessions de parts 

Ces frais sont appliqués seulement pour les SCPI à capital variable au cours d’un transfert de part. Ils sont pris en compte lorsque les demandes de souscription ne sont pas en mesure de donner une réponse aux demandes de rachat. 

Autrement dit, les commissions de cessions de parts font référence aux avoirs de la société de gestion de placement immobilier pour avoir confronté les offres d’achat et de vente au cours d’un transfert. Ces commissions sont payées par l’acquéreur et représentent dans une certaine mesure les frais de dossiers. 

Commissions de cession des immeubles 

Les plus-values générées après la vente d’un bien immobilier acheté par une SCPI sont soumises aux frais des immeubles. Ces frais sont évalués en considérant non seulement la valeur nette de la vente du bien immobilier dont il s’agit, mais aussi de la plus-value réalisée. Les commissions de cession des immeubles constituent les frais qui permettent d’assurer la meilleure gestion du SCPI et en même temps la mise en place de nouveaux capitaux pour les achats à venir. 

Frais de suivi et de pilotage de la réalisation des travaux

Ces commissions sont liées à la valorisation du patrimoine immobilier de la société de gestion SCPI. Leur rôle est de financer les travaux ainsi que leurs suivis pour aboutir à de meilleurs résultats. Les frais de suivi et de pilotage couvrent principalement la rémunération des architectes, des bureaux d’études de même que celle des travailleurs. Le montant de ces commissions est en rapport avec les sommes engagé sans les taxes et varie en fonction de la SCPI dont il est question. 

Comment calculer les frais de gestion SCPI ?

Les frais de gestion SCPI sont souvent compris entre 10 et 15% de la valeur des parts encaissées. Ils s’appliquent à l’ensemble des biens immobiliers de la société de gestion et peuvent être variables. C’est avec ces frais que la SCPI s’occupe de la gestion de son parc immobilier ainsi que les différents projets qu’elle conduit. Il s’agit de la sélection des biens immobiliers à forte rentabilité, la gestion locative, la mise en œuvre des travaux et le suivi des différentes activités de la société. La SCPI réalise ces calculs en interne afin de gérer l’ensemble des projets qui sont sous sa responsabilité. 

En somme, pour investir dans le SCPI, vous devez nécessairement être saisi du fonctionnement des frais qui s’y appliquent, et aussi chercher à comprendre le fonctionnement interne de la SCPI. De même, vous devez maitriser les stratégies des SCPI pour réussir vos placements d’argent dans les biens immobiliers que propose la SCPI.