Sommaire

La classe énergétique représente un indicateur sûr de la performance énergétique d’une maison. Son rôle est d’anticiper le coût de vos factures que ce soit pour un accord de signature d’un bail de location ou encore pour un achat. Généralement, les propriétaires bailleurs peuvent se faire plus de revenus au cours d’une vente ou de la location d’un bien de la classe A, B ou C. Que vous soyez un agent de l’immobilier ou un propriétaire de maison locative, il est important de maitriser les 7 classes énergétiques d’une maison. Retrouvez plus d’explications sur ces classes énergétiques à travers ce guide. 

Classe énergétique d’une maison, c’est quoi ? 

La classe énergétique d’un logement est une donnée qui constitue la note d’un habitat sur le plan énergétique. En effet, tout comme les humains, l’habitat aussi passe un examen appelé le Diagnostic de Performance énergétique (DPE). L’examen est axé sur les atouts et les faiblesses du logement afin de révéler sa classe énergétique. 

Ainsi, la classe énergétique d’une maison est une information clé que vous devez maitriser lorsque vous êtes sur le point d’acheter ou de louer une maison. Cet indicateur vous aide à savoir si l’habitat est favorable à une économie d’énergie ou non. Ainsi, on a les 7 classes énergétiques pour la maison que voici :

  • Classe A : moins de 70 KWh/m2/an
  • Classe B : de 70 à 110 KWh/m2/an
  • Classe C : de 110 à 180 KWh/m2/an
  • Classe D : de 180 à 250 KWh/m2/an
  • Classe E : de 250 à 330 KWh/m2/an
  • Classe F : de 330 à 420 KWh/m2/an
  • Classe G : de Plus de 420 KWh/m2/an

 Il est important de tenir compte de ces 7 classes énergétiques d’une maison au cours de la location ou de l’achat d’un logement ancien ou neuf. 

Quel est l’objectif de la classe énergétique de la maison ? 

La classe énergétique a pour but d’aider tous les acheteurs ou locataires de maison à faire le meilleur choix. En réalité, en termes de performance énergétique, toutes les maisons présentent une certaine différence. Or, choisir une maison avec une meilleure performance énergétique vous présente plusieurs avantages au cours de vos consommations d’énergie. Mieux, cela participe au confort de toutes les personnes qui partagent le bien immobilier. 

Le système de notation des biens immobiliers que constitue la classe d'énergie évolue de la meilleure performance à la moins favorable. En considérant la classification, les meilleures performances vont de (A en verte) jusqu’à la moins bonne (G en rouge). Retenons que lorsque vous vous retrouvez en face d’une maison avec une performance énergétique en vert (A par exemple), vous n’aurez pas à investir beaucoup d’argent dans la consommation d’énergie. Cet indicateur énergétique est commun avec tous les biens immobiliers. 

Que révèle la classe énergie sur les logements ? 

La classe énergie a été mise en œuvre pour permettre à tout le monde de lire facilement les données sur la performance de chaque logement ou appartement. Elle est simple et sans complication, puisque les différentes couleurs sont assez parlantes pour faire la différence entre les maisons en termes de performance énergétique. Partant de A jusqu’à G, chacune des lettres ainsi que les couleurs expliquent clairement la nature de chaque maison ou appartement. 

Dans la classification, les classes d’énergie A ou B sont ceux qui attestent d’une bonne isolation et d’une petite demande en énergie. En effet, il s’agit là des habitats de basse consommation énergétique. Ces types de biens immobiliers sont déjà très confortables et vous n’aurez plus à investir dans les travaux d’isolation ou de rénovation. 

Cependant, un bien classé F ou G montre que le logement est d’une mauvaise isolation, ce qui occasionne une énorme consommation d’énergie. Une isolation non réussie avec de l’utilisation des appareils anciens peut être à l’origine des maisons et appartements qui se retrouvent dans cette classification. Pour mieux vivre dans ces maisons, il est important de réaliser des travaux d’isolation ou d’étanchéité et de procéder à un changement du système de production d’eau chaude. La réalisation de ces travaux vous permettra d’améliorer le rendement énergétique afin de vivre confortablement. 

Quels sont les critères qui définit la note énergie ? 

La performance énergétique d’un logement est évaluée après un examen sur les différents équipements fondamentaux pour le confort d’une maison au quotidien. Pour cet examen, le système de chauffage (type de chaudière, énergie utilisée, nature des équipements…) et la production d’eau chaude sont les points sur lesquels se fonde le diagnostic. Ces deux aspects représentent à eux seuls les ¾ des dépenses énergétiques de la maison. La nature de la performance de ces critères est ce qui permet de définie la classe énergétique de l’habitat. 

Par ailleurs, il existe d’autres facteurs qui entrent en ligne de compte pour définir la classe d’énergie d’un logement. Il s’agit de la surface, des matériaux utilisés (brique, bois, béton…), du type d’isolation (isolation des murs, de la toiture…), du type de fenêtre, etc. Les exigences en termes de construction de maison sont également évaluées pour définir la classe d’énergie de la maison.

Comment calculer la classe énergétique de votre maison ? 

Lorsque vous êtes sur le point de vendre ou de louer votre maison, voilà l’une des questions qui peuvent vous venir à l’esprit. Pour connaitre la classe énergétique de votre maison, vous pouvez faire appel à un professionnel du domaine. Ces derniers sont compétents et habilités à ces types de travaux. 

Par contre, si vous voulez connaitre le classement des classes d’énergie avant de faire appel à un spécialiste, il vous faut opter pour un stimulateur en ligne. Ici, vous aurez un calcul approximatif de votre maison en raison de l’absence des critères techniques. 

Une fois le diagnostic réalisé, vous aurez les résultats de la performance énergétique de votre maison. C’est ainsi que vous saurez la classe d’énergie dans laquelle se trouve votre logement. Dans le cas où vous vous retrouvez dans la classe d’énergie A ou B, vous pouvez vous réjouir de la meilleure performance de votre maison. 

Néanmoins, s’il s’agit de la classe F ou G, vous aurez à réaliser des travaux de rénovation pour le confort de votre logement. Les travaux d’isolation de toitures, des murs et des combles vous permettront de gagner en termes d’économie d’énergie. De même, le changement d’équipements anciens, notamment la chaudière, peut vous aider à réduire votre consommation énergétique