Zonage sismique France : Découvrez les zones sismiques en France

18 novembre 2022 à 17:05   •  Accueil » L'actualité du diagnostic immobilier
Zonage sismique France : Découvrez les zones sismiques en France

Le risque sismique en France couvre la possibilité qu'un séisme ait lieu et occasionne des dommages plus ou moins importants. Dommages pouvant avoir des impacts environnementaux, humains ou économiques sur le territoire national français. Classé comme étant un risque naturel majeur, il fait l'objet d'un cadre réglementaire de prévention, d'un suivi continu, ainsi que d'une information de la population. La France en elle-même est à sismicité modérée, cependant de nombreuses régions sont fortement atteintes. En effet, on note plusieurs zones fortement sismiques recensées par l’État. Nous vous présentons ces zones dans cet article, cela en guise de prévention sur les différentes réglementions de l'environnement en ce qui concerne les séismes.

Côte d'Azur, Pyrénées, bassin du Rhône et les Alpes particulièrement exposées

Les Alpes

En règle générale, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est certainement la région de l'hexagone la plus sujette aux aléas, en raison du rapprochement entre le continent d’un côté et le bloc Corse-Sardaigne à l'autre extrémité. Mais dans l’arrière-pays, on constate que l’activité sismique est aussi liée à sa proximité avec les Alpes. La Corse est frappée régulièrement par des séismes dépassant par moment le niveau 3 de magnitude. Il y a quelques mois, le centre de l’île, proche de la ville de Corte, a été frappé par un séisme de magnitude 3,1 sans faire de dégâts sur les constructions et l'environnement.

Le bassin du Rhône

Le bassin du Rhône situé sur la carte, allant de Lyon jusqu’aux Alpes, est estimé comme étant une zone à risque. Aussi, l’Isère et La Haute-Savoie sont assez régulièrement touchées par des séismes modérés, ne provoquant pas de gros dégâts, mais pouvant dépasser des magnitudes de 3,5. Un séisme s'est notamment produit en mars 2022. En effet, dans la même nuit, deux séismes de 3,2 et de 3,4 avaient été enregistrés aux autours de Chamonix. Sans faire de gros dégâts sur les installations.

Les Pyrénées

On peut dire, sans se tromper, que la zone sismique la plus active en France est située dans les Pyrénées. Elle se trouve au-dessus de la faille nord-pyrénéenne, à l'endroit où la micro-plaque ibérique passe en dessous de la plaque eurasienne. Le dernier séisme considérable remonte à 2006. Il s’agissait d’un tremblement de terre qui avait frappé les Hautes-Pyrénées avec une magnitude de 4,8. Mais fort heureusement, là aussi, les dégâts avaient été mineurs sur les constructions. 

Séismes dans la réunion

La Réunion se situe sur la plaque africaine et non pas à une frontière de plaque tectonique. Cela veut dire qu’elle est dans une zone de faible sismicité. En France, cinq degrés de sismicité sont répertoriés, ils vont de 1 faible à 5 forts. La Réunion est classée en zone sismique de niveau 2. Ce qui veut dire que le risque est faible, mais à ne pas négliger. Ce zonage est fait sur des études scientifiques réalisées à partir d’évaluations de l’aléa sismique et fondé sur une méthode de type probabiliste. Le zonage s’accompagne aussi d’une période de référence de 475 ans prenant en compte l’amélioration des failles sismo-tectoniques actives. Elle prend aussi en compte la connaissance de la sismicité historique, mais aussi de nouvelles données de sismicité instrumentale en France d’Outre-Mer.

Origine des séismes

On note ici les origines des séismes pouvant survenir sur le territoire réunionnais. Il s’agit du fonctionnement des chambres magmatiques qui sont proches de la surface. En effet, les séismes sont générés par effondrement du toit de la chambre magmatique, par la remontée de magma ou par fracturation de la roche qui vient combler le vide qui avait été créé par le rejet important de magma. Généralement, les séismes d’origine volcanique qu’on observe sont superficiels et globalement de faible intensité. Par ailleurs, on a également comme origine l’enfoncement de la croûte océanique en dessous du poids de l’île. Il s’agit ici d'un séisme profond avec une intensité variable.

Risque sismique aux Antilles

Si la France métropolitaine est relativement épargnée par les séismes à grande échelle, la menace est beaucoup plus grande dans les Antilles. La Martinique et la Guadeloupe sont situées à proximité de la faille des plaques nord-américaine et caribéenne. Au cours des deux derniers siècles, ces territoires ont déjà été touchés par des séismes allant jusqu’à magnitude 8. Le mardi 15 février 2022 par exemple, un tremblement de terre d’une magnitude de 5.2 sur l’échelle de Richter (d’après l’Observatoire sismologique de Guadeloupe) a été ressenti dans tout l’archipel des Antilles. Ce séisme rappelle celui du 8 février 1843 dont on estime la magnitude entre 8.3 et 8.8. Il s’agit de l'événement sismique de référence le plus dangereux aux Antilles.

Classement, zones 3

La principale activité sismique sur ce territoire est la subduction de la plaque atlantique sous la plaque caraïbe, de l’ordre de 2 cm/an. Les seules zones classées 3 de forte sismicité par le zonage sismique réglementaire de la France sont la Guadeloupe et la Martinique. Bien que les avancées opérationnelles dans les domaines de la géophysique et de la dynamique des structures soient assez significatives, le patrimoine bâti demeure de manière globale vulnérable. La prise en considération du risque sismique par les élus, son appropriation par la population et sa compréhension ainsi que l’amorce d’une volonté de construire une véritable culture du risque représentent un phénomène de société inédit.

S'informer avant de construire

Se renseigner sur les dangers sismiques des différentes régions, départements et villes de France, s'avère, à priori, incontournable avant d'entreprendre tout projet immobilier. Qu'il s'agisse de la construction de bâtiments où d’un achat. 

Le zonage sismique est donc un atout très important dans votre projet immobilier. Selon votre position sur la carte, ces aléas de la nature peuvent avoir de nombreuses conséquences. Pour votre bien et celui de vos constructions, il existe des réglementations qui vous permettent de bien connaitre votre environnement avant de s'y installer ou lancer un projet immobilier.